La campagne Cohen sort des sentiers battus pour Romain Cujives

 

Le maire avait décidé d’attendre la dernière ligne droite pour entrer concrètement en campagne. Aujourd’hui c’est chose faite, et le rythme s’accélère avec le lancement d’une « Semaine de la mobilisation » tournée non pas vers les militants mais vers les citoyens toulousains : « Cette campagne est différente de tout ce qui a pu se faire jusqu’à maintenant. On se dirige là vers les habitants de cette ville en dépassant la simple base militante », nous explique Romain Cujives, l’un des bras-droit du maire sortant, en charge de sa campagne terrain et militante. Cette fameuse semaine destinée à multiplier les contacts pour battre campagne, se terminera au « Télégramme » le 6 février prochain pour un rendez-vous avec Bertrand Delanoë : « C’est tout un symbole, c’est l’homme qui a transformé Paris ! Sa démarche et sa manière de faire permettent d’attirer des personnes non politisées… » Romain Cujives fait également le point sur le porte-à-porte mené en ce moment même : « Nous avons dépassé les 33 000 portes ! L’accueil est encore meilleur aujourd’hui qu’il y a quelques semaines. » Pour l’élu toulousain, les habitants comprennent la démarche de leur maire : « Ils constatent ce qui se passe dans leur ville. L’aboutissement d’un certain nombre de projets met en perspective… C’est le grand dessein que propose Pierre pour Toulouse. » Une manière pour Romain Cujives de cliver avec son opposant principal Jean-Luc Moudenc : « Lui n’a pas de vision et cela n’arrivera d’ailleurs jamais. » Cette dernière ligne droite s’annonce donc clairement sans concession.

 

Thomas Simonian

 



4 COMMENTAIRES SUR La campagne Cohen sort des sentiers battus pour Romain Cujives

  1. Mounette . dit :

    Ah nous n’avons pas les mêmes échos, je vais dans le centre ville la saleté,l’insécurité les SDF enfin tout ce qui pourri la ville est bien la ..,les parkings beaucoup trop cher .Monsieur Cujives a bien apprit sa leçon mais peut mieux faire ET BEAUCOUP MIEUX FAIRE

  2. AllisterToulouse dit :

    Le jeune Cujives porte la morgue de sa jeunesse et de ses certitudes. Qu’il fasse ses preuves et après il pourra donner la leçon. Il devrait aussi savoir que l’intelligence repose déjà sur l’humilité. Cujives en manque visiblement, malgré un débit de parole plutôt ébouriffant.
    Pour l’avoir entendu à l’occasion de la Fête annuelle Finnoise, je me rappelle effectivement d’un donneur de leçons, certes sympathique mais vite fatiguant.

    La politique toulousaine a peut-être besoin de renouveau. Mais qu’elle le fasse sur des projets et pas sur des “petites phrases”. Dites cher Monsieur, faites en sorte que M. Cohen vienne présenter son bilan et ses projets devant ses concurrents. Vous craignez tellement la confrontation que vous esquivez les confrontations.

  3. Gold31 dit :

    Certes, Pierre Cohen n’a pas encore gagné…mais il peut compter sur un allié de poids : “Jean-Luc Moudenc”, qui par ses savantes manoeuvres, va finir s’il n’y prenait garde assez tôt, par générer davantage de déçus à droite, comme au centre.

    Déjà, en excluant toute possibilité de ralliement, en dehors du premier tour, il pourrait pousser des sympathisants de Christine de Veyrac à voter FN au second tour.

    (comme si sa réserve de voix pour le second tour lui permettait ce luxe).
    Et ce, quelles que soient les consignes de vote que donnera la députée européenne. (personne on le sait bien n’étant jamais propriétaire des voix de ses militants!).

    Voter FN, par dépit, rendrait alors possible “une triangulaire” qui sera forcément favorable à Pierre Cohen.

  4. AllisterToulouse dit :

    Ce qu’il y a d’intéressant dans votre commentaire, Gold31, réside dans le triste constat que l’immobilisme de P. Cohen peut effectivement l’amener à gagner !

    Tactiquement, ce n’est pas condamnable. Sur le fond, les Toulousains gagneraient à être curieux et exigeants tant sur le bilan de la mairie sortante que sur les projets de tous les candidats.

    Cela nous éviterait aussi les propos déplacés des pérruqués Briançon et Cujives…
    Avec de nouveau les incidents d’hier soir à Empalot, nos chers élus vont peut être nous apporter leur éclairage “avisé” sur le drame qui se noue sous nos yeux….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.