Jean-Pierre Plancade se lance pour les municipales: Le Sénateur a trouvé la clé

Jean-Pierre Plancade pense avoir « retrouvé la clé de Toulouse que Jean-Luc Moudenc et Pierre Cohen avaient confisquée »

Jean-Pierre Plancade, sénateur remarqué il y peu pour un amendement sur l’audiovisuel, vient d’annoncer officiellement sa candidature à la course au Capitole. Mais c’est sans étiquette, « libre » comme il le précise, qu’il se lance dans la bataille. En effet, Jean-Michel Baylet ayant décidé, nationalement, de passer des accords avec le PS, « je ne voulais pas déranger leurs affaires. Je prends donc congès du PRG ! » lance-t-il. « J’en ai assez des étiquettes et je souhaite présenter une liste d’union », explique le Sénateur. Ainsi, même s’il ne dévoile pas encore les membres qui la composeront, la présence d’Yvette Benayoun-Nakache lors de la conférence de presse, laisse présager de la campagne de cette dernière dans les rangs de Jean-Pierre Plancade, qui tend également une perche au Modem, précisant que les discussions restaient possibles. Par ailleurs, le candidat laisse aussi une porte ouverte à Christine De Veyrac, qui, dans l’hypothèse où l’UDI soutiendrait demain Jean-Luc Moudenc, devrait faire un choix : « Je ne l’ai pas encore rencontré mais je rappelle simplement que le rassemblement auquel j’appelle s’adresse à tous, quel que soit leur bord… pourvu qu’il reste dans le cadre républicain. »

Pour lui, l’étiquette n’a que peu d’importance, « seule l’envie d’avancée compte, dans chaque parti existent des progressistes avec lesquels je suis prêt à discuter ! » Le but étant de « proposer une troisième voie aux Toulousains ! » précise-t-il. Entre Jean-Luc Moudenc qui, selon le Sénateur n’a pas su convaincre les électeurs « qui lui ont préféré un inconnu » (Pierre Cohen) aux dernière élections et le maire sortant, « qui confisque, prive de parole, n’écoute pas ses concitoyens et pense toujours être le seul à avoir raison », Jean-Pierre Plancade aurait retrouvé la clé du Capitole que ses concurrents auraient subtilisée. C’est tout du moins l’image que le Sénateur a utilisé pour illustrer son entrée officielle en campagne. Mais l’homme précise aussitôt que briguer le Capitole ne signifie pas pour autant se détourner du Sénat…

 

Séverine Sarrat

 

Repères Bio

 

Jean-Pierre Plancade est né le 2 aout 1949 à Toulouse.

Il est sénateur et conseiller général de la Haute-Garonne.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.