Jean-Claude Duphil passe au scan la gauche toulousaine

Jean-Claude DuphilL’historien, spécialiste de la politique toulousaine nous livre son analyse sur l’état de la gauche toulousaine.

 

“La gauche n’avait pas prévu la défaite aux municipales. Aujourd’hui, elle est dans une situation complexe où elle doit se reconstruire. Quand on analyse les chiffres, on se rend compte que le centre-ville a voté à gauche, et les périphéries à droite. Ce qui est l’exact opposé des résultats de 2008. Les quartiers ont eu le sentiment (à tort ou à raison) d’être abandonnés par Pierre Cohen. La reconquête de la ville va donc passer par la reconquête des quartiers. Pour moi, le retour de Pierre Cohen et son équipe est exclu. Même s’ils essayent de battre le fer quand il est chaud dans l’opposition, ça ne passera pas. Il faut du changement.

Plus généralement, en Haute-Garonne, la gauche est dans un contexte compliqué depuis la démission du premier fédéral Joël Bouche. Le rapport rendu public la semaine dernière (sur les finances de la fédération, ndlr) laisse une impression désastreuse. L’érosion du nombre de militants est importante. La perte de la mairie a eu des conséquences sur ce point.

Si les deux ou trois prochaines années vont être difficiles pour le PS au niveau local et national, je ne crois pas en une « série noire » pour les futures élections. La région sera difficile à prendre par la droite et il est inconcevable le département change de majorité. Aujourd’hui, on est dans le flou sur ces échéances, au regard de la réforme territoriale. Mais à mon avis cette réforme n’arrivera pas à son terme, vu l’opposition qu’elle suscite en interne au PS. La droite votera contre, les autres partis de gauche aussi. Peut-être quelques centristes se laisseront convaincre… Mais ce ne sera pas suffisant.

En revanche, les législatives et la présidentielle seront plus compliquées… La droite marquera des points.”

 

A lire également notre dossier de la semaine : « La gauche toulousaine peut-elle rebondir ? »



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.