[Interview décalée] Romain Cujives

ROMAIN CUJIVES @dr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Actuellement au cabinet de Georges Méric au Conseil départemental, le jeune socialiste est également conseiller municipal d’opposition à Toulouse et conseiller communautaire. À ce titre, il vient de créer un blog éponyme où il partage ses opinions et se veut être « le porte-voix des déçus de l’action de la majorité municipale actuelle ». Mais pour quelques minutes, il laisse son site de côté et répond à nos questions… décalées.

 

La dernière fois que avez susurré des mots bleus à quelqu’un ?

Ce matin à mon épouse même si je les préfère roses.

 

Quelle note mettriez-vous à votre physique ? (sur 20)

Je me suis beaucoup trop vu pour me donner plus de la moyenne.

 

En amour, quel est le secret de l’harmonie ?

La compréhension des aspirations de l’autre.

 

Et la fausse note qui peut tout gâcher ?

L’égoïsme.

 

Quel est le compliment qui vous a le plus touché ?

« Tu as des amis formidables».

 

Quel est votre principal défaut dans la vie tous les jours ?

Une certaine forme d’hyperactivité.

 

Avez-vous déjà menti sur votre âge ?

Jamais.

 

La question qu’on ne vous a jamais posée, mais à laquelle vous aimeriez répondre ?

Dans un triangle rectangle à quoi est égal le carré de la longueur de l’hypoténuse ? Pythagore mon dernier ami en mathématiques.

 

Quelle est la dernière personne que vous vous êtes mise à dos ?

Une personne qui n’a pas toléré une de mes prises de position politique. Un jour dont je me souviens parfaitement, je me suis promis de ne plus jamais taire mes convictions et depuis je ne renonce jamais.

 

Avec qui aimeriez-vous échanger votre vie le temps d’une journée ?

Avec un photographe professionnel, je suis passionné par ce métier.

 

Quelle est la dernière chose que vous faites avant de vous coucher ?

Régler mon réveil à 6h31, une manie aussi inexpliquée qu’inexplicable.

 

Pour vous, quel est le plus gros tue-l’amour ?

La vulgarité.

 

L’objet personnel qui vous tient le plus à cœur ?

Une belle édition d’un livre de Lamartine offerte par mes amis.

 

Quand vous partez en vacances, qu’emportez-vous toujours dans votre valise ?

Des livres et un tire-bouchon.

 

Quel trait de caractère vous fait fuir chez les autres ?

Le renoncement en politique.

 

Quelle est la dernière fois où vous avez manqué de courage ?

Peu de temps avant la défaite municipale de 2014.

 

Quel est votre juron préféré ?

J’en invente tous les jours avec l’un de mes amis, mais permettez-moi de les taire.

 

Avez-vous des photos dans votre portefeuille ?

Dans mon iPhone, des personnes que j’aime, de campagnes électorales et du capitole.

 

Que faites-vous encore en cachette ?

Écouter et chanter Frédéric François : “Je t’aime à l’Italienne”.

 

 

Phrase exergue : « Écouter et chanter Frédéric François »



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.