Hollande rafle la palme… Une location de 40.000€ le mois ?

François Hollande

Qui dit mieux ? En effet, le candidat des modestes, des plus démunis de France et d’ailleurs, a finalement décidé de «commettre» son quartier général de campagne au 59, avenue de Ségur, à Paris. Raflant de fait et de loin la palme du QG le plus grand et le plus cher, avec une superficie d’un peu plus de 1000 m² et un loyer mensuel 40000€/mois. Soit l’équivalent de 18 années de loyers pour une famille modeste habitant une Hlm. Oui François Hollande fait rêver. En fait le candidat du PS a opté pour un espace, situé dans le très chic arrondissement Parisien du 7ème. Tout près du siège du Parti Socialiste, 103 rue de Grenelle, jugé lui «trop cher» par le candidat. Ce sont les français qui bien entendu règlent les additions.


Une coïncidence, mais l’immeuble du 59, avenue de Ségur, est la propriété de la Caisse de sécurité sociale des mines (CANSSM) et qui a abrité entre 2007 et 2010 le Haut commissariat aux Solidarités actives dirigé par Martin Hirsch, tout un symbôle.

Pour le directeur de campagne, du candidat socialiste à la présidentielle Pierre Moscovici : «On a eu beaucoup de chance de trouver un tel espace. Il  est fonctionnel, vraiment à taille humaine, immédiatement opérationnel et loué à un coût raisonnable. Je peux vous le dire on a bien négocié. Rassurez-vous on n’a pas voulu faire un coup d’image, on a surtout voulu faire des économies». On l’aura compris, du côté de chez François Hollande on n’est pas dans le même monde que la majorité des français qu’il prétend pourtant défendre. Pour être complet, l’hôtel particulier compte quatre étages et voit près de 100 personnes travailler à temps plein. Les électeurs de gauche l’auront compris il fallait ça pour mieux se mettre à leur niveau.

 

Les autres candidats ?

 

Pour les autres candidats la note est nettement plus faible, mais entre-nous en grand décalage quand même avec le commun des possibilités offertes aux français. Avec en premier lieu le candidat Président, Nicolas Sarkozy dont le QG est situé au 18, rue de la Convention, dans le 15ème à Paris. En fait des bureaux assez anciens, d’environ 600 m2 et qui sont la propriété de la major du disque EMI, répartis au rez-de-chaussée et au 1er étage. Le loyer mensuel serait d’environ 16.500 € hors taxe hors charges.

Pour Jean-Luc Mélenchon le choix s’est porté sur une ancienne usine de chaussure transformée en loft, et située 8, rue Chassagnole, près de la mairie des Lilas, en Seine-Saint-Denis. Un quartier des plus populaires pour celui qui se qualifie comme le candidat opposé à tous les systèmes. Comme de logique le lieu a été rénové gratuitement par les sympathisants et vient d’être baptisé «L’usine»,. Quant au loyer il n’est pas aussi anodin que voulu avec un minimum de 10.000/mois, plus charges, quand même.

La candidate du FN, Marine Le Pen, elle a choisi d’installer sa stratégie dans le 8ème arrondissement, en plein cœur de Paris, au 64, boulevard Malesherbes. Un appartement cossu, de plus de 150m2 loué la bagatelle de 10.000€/mois plus charges…

 

François Bayrou se démarque des autres candidats

 

En accord avec ses engagements d’économies et de responsabilités devant les français, le candidat du Modem a décidé d’échapper à toute dépense supplémentaire en décidant d’opter pour en QG de campagne, installer dans les locaux du Modem… Ainsi, au 133, rue de l’université dans le 7ème arrondissement de Paris, François Bayrou pense être aussi plus efficace en n’ayant pas à bousculer les habitudes de ses collaborateurs, de ses sympathisants comme les siennes. Il en est de même pour Eva Joly qui est installée au siège d’Europe Ecologie, soit 6 bis, rue Chaudron, dans le 10ème  arrondissement de Paris.

En fait l’’énigme viendrait du candidat Dominique de Villepin, dont la campagne ne semble pas vouloir démarrer au point de ne pas le voir dépasser les 2%, si d’aventure il persistait à aller jusqu’au de ses ambitions présidentielles. Mais voilà que l’ancien Ministre de Jacques Chirac, a pourtant décidé d’installer son QG de campagne est au 91 bis, rue du Cherche-Midi, dans le 6ème à Paris pour un montant relativement élevé, soit 20.000€/Mois charges comprises. Comprenne qui pourra.

En conclusion nos élites, pour concéder de tels investissements, ne semblent pas craindre la crise. Pourvu que leur bel optimisme gagne aussi les français et se transforme vite, pour chacun d’eux, en monnaie sonnante et trébuchante. Sinon gare à la colère, ils seront prévenus.

André Gallego

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.