Hausse des impôts à Cugnaux : Philippe Guérin répond

Philippe GuérinDans notre article de la semaine dernière, « Hausse des impôts locaux, la patate chaude… », Alain Chaléon, maire de Cugnaux s’expliquait sur l’augmentation de 30% de la fiscalité dans sa commune. Il impute notamment la faute à son prédécesseur Philippe Guérin, qui a tenu à mettre les points sur les i.

 

Alain Chaléon, maire Modem de Cugnaux a été élu en mars 2014 et sa majorité vient de voter une hausse exceptionnelle des impôts locaux de 30%. Il mentionne trois causes à cela : « La baisse des dotations qui représente 1,2 millions d’euros jusqu’en 2017, une gestion calamiteuse de l’ancienne municipalité qui a augmenté les dépenses de fonctionnement plus vite que les recettes, et la construction d’un centre culturel à 18 millions d’euros. »

Mais pour Philippe Guérin, cette hausse est « surréaliste » : « Sur ses 30%, 1/3 correspond aux baisses des dotations de l’Etat et les 2/3 restant compensent la modification du plan de financement du pôle culturel, qui coûtait en réalité 13 millions d’euros et non 18 », explique l’ancien maire. En effet, il précise que le financement initial de ce pôle comprenait « des ventes de terrains autour pour construire des logements et des commerces, et d’un autre terrain où devait être construit un complexe hôtel-bowling-restaurant, mais Alain Chaléon a stoppé ses ventes et perd ainsi 1,5 millions d’euros. » Ces projets ont été arrêtés « car les constructions de nouveaux logements gênaient soi-disant les riverains, mais le riverain en question était sur la liste du maire, c’est du clientélisme », accuse Philippe Guérin.

“Le maire de Cugnaux détruit l’équipement municipal !”

« Si on ajoute ces 1,5 millions perdus aux 500 000€ de baisse des dotations de l’Etat (sur un an), on arrive à 2 millions d’euros et cela correspond aux 30% d’augmentation d’impôts, il a donc été obligé de faire ça car il n’a pas réalisé les recettes qui étaient prévues. »  En revanche, « il ferme la piscine, il vend le terrain du gymnase dont on a besoin et commence à avoir des vues sur le terrain de foot. Il détruit l’équipement municipal ! » clame-t-il.

Quant à l’augmentation des dépenses sous son mandat, il indique que « la population a Cugnaux a augmenté de 45%, il a fallu ouvrir deux crèches et 17 classes, et donc embaucher du personnel.»



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.