Front de Gauche : la fracture se consomme…

a la loupe SYL

  Froid. Entre le Parti de gauche et les communistes, il y a comme un froid depuis les élections municipales… et les désaccords de fond entre les partis ne semblent pas s’estomper avec le temps. « La direction du Parti communiste toulousain a toujours eu du mal avec la stratégie d’autonomie du Front de Gauche par rapport au PS. » La pique vient de Romain Jammes, militant toulousain du Parti de Gauche. L’alliance des communistes avec Pierre Cohen en mars dernier n’est […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.