François Dumas « Nous proposons de faire les choses autrement… »

François Dumas entouré des premiers noms de ses colisitiers pour les prochaines élections municipales

L’ancien adjoint de Bernard Sicard est un homme en colère. Il ne supporte plus la mainmise d’un appareil sur la ville de Colomiers… Et le dit ! Avec des amis socialistes et des membres du Front de gauche, il a lancé une liste «La Gauche rassemblée ». Nous l’avons rencontré dans le cadre de notre dossier de cette semaine « Municipales 2014, les points chauds de l’agglo »

 

Qu’est-ce qui crée ce climat si particulier à Colomiers ?

C’est en effet un contexte sans doute un peu complexe sur lequel « Le Journal Toulousain » a popularisé un certain nombre de choses. Vous avez révélé ou rendu publiques des informations qui étaient jusqu’alors niées et protégées par l’appareil… Depuis, cela a libéré les langues et les esprits. Du moins je le pense. Mais avec notre équipe nous attaquons également des orientations politiques qui concernent les services publics ou l’austérité. Nous proposons de faire les choses autrement…

Vous êtes un ancien adjoint de Bernard Sicard. Comment vous sentiez-vous dans cette majorité municipale columérine ?

Avant le retrait de ma délégation il y avait déjà eu des alertes. J’étais souvent en désaccord avec le mode de fonctionnement municipal, et je l’avais dit publiquement. Je rappellerai par exemple l’épisode des caméras de surveillance, pour lequel tout d’un coup le maire nous a expliqué que nous allions résoudre le problème de sécurité dans la ville en plaçant des caméras partout… Autant dans les parkings cela peut me convenir, autant ailleurs ça me choque ! Et ce n’est pas ce que nous avions décidé de faire ensemble en début de mandat. Un maire n’est pas là pour prendre des mesures selon l’air du temps.

Trois listes à gauche (celles de Karine Traval-Michelet, Patrick Jimena et la vôtre) n’est-ce pas trop ?

S’il n’y en avait que deux, ce serait mieux… (Rires)

Cela veut-il signifier que vous allez vous employer à rétablir le contact avec les troupes de Patrick Jimena ?

J’ai déjà essayé et je continuerai à le faire… En ce qui me concerne, il n’y a d’ailleurs absolument pas de problème d’égo dans la situation actuelle. Il n’y a d’ailleurs pas énormément de différences de fond avec Patrick Jimena qui est un ami et que je connais depuis longtemps. Nous devrions pouvoir nous retrouver, et ce avant le premier tour. Mais si on se retrouve entre les deux tours, ce sera mieux que pas du tout.

Craignez-vous une liste FN ?

J’ai une opposition fondamentale, majeure et absolue avec ce parti et toutes les orientations qui en découlent.  A Colomiers comme ailleurs c’est non de chez non ! Ce serait une triste nouvelle si le FN arrivait à monter une liste dans notre ville.

Propos recueillis par Thomas Simonian



UN COMMENTAIRE SUR François Dumas « Nous proposons de faire les choses autrement… »

  1. julycolomiers dit :

    Les citoyens connaissent les manœuvres qu’emploi la majorité actuelle en apportant sa participation au FN pour présenter un liste FN à Colomiers. Nos socialiste chevronnés y sont favorables souvenez-vous, dans les années 80 de l’ancien cacique du PS, le premier fédéral qui s’acoquinait avec le FN et qui aujourd’hui se veut donneur de leçons du Parti Socialiste . Qu’est devenu le socialisme de Jaurès ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.