FO Toulouse écrit à Jean-Luc Moudenc

SONY DSC

Expéditeur : Pascal Maynaud : Secrétaire général adjoint FO de la Mairie de Toulouse, Pascal Maynaud se consacre exclusivement au syndicat Force Ouvrière depuis trois ans. Il a travaillé, en tant qu’agent municipal, à Allo Mairie sous l’ère Jean-Luc Moudenc I (2004-2008), puis à l’Office de la tranquillité sous le mandat de Pierre Cohen. Destinataire : Jean-Luc Moudenc : Il est maire de Toulouse depuis le 4 avril 2014 et président de la Communauté urbaine Toulouse Métropole. Il a été élu député […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


4 COMMENTAIRES SUR FO Toulouse écrit à Jean-Luc Moudenc

  1. BL dit :

    C’est une blague ?
    Le journal toulousain retranscrit tel quel, sans contextualisation, sans analyse, le courrier de FO ?
    Pas un mot sur les plaintes et enquêtes, les tensions internes, le fait que FO ait voté la réorganisation brutale de l’office de la tranquillité ou les soupçons de clientelisme dans leurs appuis pour les promotions ?

    • Thomas Simonian
      Thomas Simonian dit :

      Monsieur,
      Il s’agit ici d’une lettre ouverte … et d’une rubrique bien spécifique. Notre rédaction ne souhaite pas apporter de commentaires ou autres à cette rubrique.
      Il ne s’agit donc en aucun cas d’une enquête ! et vous ne pouvez pas reprocher au JT de ne pas faire d’enquêtes.
      Il ne peut y avoir de contextualisation autour d’une lettre ouverte ou tribune, et c’est le cas dans tous les journaux. En revanche, chacun est libre de commenter voire d’apporter un droit de réponse à ce qui est dit ou écrit. Nous relaierons toujours.

  2. BL dit :

    Merci pour la réponse… qui ne me satisfait pas cependant.
    Quelque soit l’auteur, publier une lettre ouverte ne me semble pas la même chose que publier une publicité ou la possibilité de dire n’importe quoi sans travail d’analyse.
    Au – delà du cas FO, personnellement, j’attends d’un travail de journalistes qu’ils contextualisent une lettre ouverte pour que le lecteur puisse en prendre connaissance avec un minimum d’éléments de compréhension.
    Sinon, cela va être la foire de la désinformation.

    • Thomas Simonian
      Thomas Simonian dit :

      Encore une fois la plupart des journaux ( et certains sites internet type Huffington, Mediapart …) publient des tribunes ou lettres ouvertes … Il s’agit simplement d’une expression libre. Mais la démocratie permet de répondre …C’est la cas chez nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.