Exclu – Il sonne le rassemblement des centristes avec l’UMP/Philippe Lasterle : « Il est urgent de ne plus attendre »

Deux événements ont fait prendre conscience au centriste Philippe Lasterle qu’il fallait passer la vitesse supérieure pour les municipales, et prôner l’union derrière le candidat investi par l’UMP, Jean-Luc Moudenc. « Le risque de triangulaire avec le FN à droite, et le désir d’autonomie des écologistes à gauche, sont deux faits politiques majeurs qui obligent l’UDI à revoir sa stratégie pour les municipales » sonne Philippe Lasterle, qui était il y a quelques jours encore, opposé à Jean Iglesis pour la présidence de l’UDI. Durant cette campagne interne, ce centriste « adhérent direct » avait d’ailleurs créé une ligne de fracture claire avec le tandem Jean Iglesis/Christine de Veyrac en prônant devant les militants la volonté de rouvrir le dialogue avec l’UMP locale présidée par l’ancien maire. « La droite et le centre doivent s’adapter à cette nouvelle configuration politique, et tenir compte d’une montée des extrêmes, tout en constatant l’éclatement de la majorité de Pierre Cohen. Nous devons être unis dès le premier tour en constituant une liste forte autour de l’UMP, l’UDI, le MoDem et de personnalités importantes de la société civile. Nous devons engager le dialogue dès maintenant, il est urgent de ne plus attendre ! Chaque jour qui passe est un jour de perdu pour l’UDI… » L’appel de celui qui a rassemblé 45,5% des militants aux dernières élections internes de son parti, devrait peser dans les rapports de force actuels, entre ceux qui prônent l’autonomie autour de Christine de Veyrac et ceux qui se dirigent vers le désir d’union avec Jean-Luc Moudenc. Philippe Lasterle est également toujours en course pour devenir délégué départemental de l’UDI (la désignation est décidée par le siège national du parti de Jean-Louis Borloo) : « Je suis le mieux placé pour organiser le dialogue avec l’UMP et le MoDem, et j’aimerais bien former un ticket avec Laurence Massat.» Jean-Claude Pellegrino (Alliance Centriste), Jean-Pierre Albouy (Nouveau Centre) et donc Laurence Massat (Parti Radical) sont aussi sur la ligne de départ. Résultat prévu demain dans la soirée.

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.