[Enquête] Nouvelle Donne 31 mis à mal par des démissions successives

Patrice Mur

Ecueil. Nouvelle Donne 31 a accusé deux démissions en moins d’une semaine. Le parti, qui restait discret depuis les européennes, est en proie à des querelles internes.   Il y a moins d’un an, Nouvelle Donne est apparu sur la scène politique avec des ambitions nobles et des idées plein la musette. Enfin un parti qui ferait de la vraie politique, avec de vrais gens. En février, Patrice Mur, ancien MoDem, devient « référent Midi-Pyrénées » et commence à organiser les forces […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


4 COMMENTAIRES SUR [Enquête] Nouvelle Donne 31 mis à mal par des démissions successives

  1. Sandu3.2. dit :

    Assez déçue d’apprendre par un article ce qui se passe à ND31. Philippe G. qu’en penses-tu ?

  2. EmmanuelCND dit :

    Ah la la mon pauvre Patrice, en arriver là quand même.
    Mais bon on va pas se battre, tu reviens quand tu veux.
    Et effectivement, les gens qui viennent pour avoir une place à la soupe font la queue derrière la démocratie interne du parti.
    C’est ça Nouvelle Donne, ce n’est pas se mettre en avant, c’est laisser la démocratie décider.

  3. Simone Sebban dit :

    Droit de réponse à l’article de Coralie Bombail sur les démissions à Nouvelle Donne
    Vous avez sans doute noté la différence fondamentale entre les 2 démissions que vous rapportez:
    Celle de Richard Cuartero pour “être en phase avec ce que je présente, une liste sans étiquette” sans “aucune divergence de fond avec le parti, c’est un beau projet”; et celle de Patrice Mur qui dit “j’ai cru rejoindre un parti aux idées nouvelles et je me suis retrouvé dans une secte “.
    C’est surtout ce 2ème exemple qui me fait réagir. Oui, c’est parce que Nouvelle Donne est un parti aux idées nouvelles que nous ne voulons pas de candidats autoproclamés qui, sous prétexte d’une notoriété antérieure, n’acceptent pas le mode d’investiture démocratique des candidats. Et ceux qui, comme Patrice Mur, ne l’ont pas compris, ou plutôt, l’ont justement bien compris, ont bien raison de nous quitter. Nous ne les regrettons pas.

  4. Darmon dit :

    2 démissions de 2 individualistes ne valent pas un tel titre raccoleur…à Nouvelle Donne, on ne s’autoproclame ni référent machin-bidule et encore moins “candidat à”! On est candidat à la candidature, on prépare son audition par une Commission électorale composée d’adhérents volontaires tirés au sort, qui notent ensuite les candidats par ordre de préférence, et celui ou celle qui a le plus de points est tête de liste, et ainsi de suite pour les autres, voire parfois avec une partie de tirage au sort….
    C’est ainsi que l’on a procédé dans les Bouches du Rhone pour la liste ND aux sénatoriales..et même si je visais la primale investiture, je suis honoré d’avoir été choisi comme 4ème (sur huit)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.