[Edito] Une histoire de cul…ture

©Franck Alix/JT
©Franck Alix/JT

Après ‘‘la phobie administrative’’ de Thévenoud, le ‘‘libertinage incompris’’ rivalise de mauvaise foi dans le classement des excuses les plus minables, prononcées par des politiques en détresse. Oui, pour en arriver à dire de telles inepties, il faut vraiment être à bout d’arguments. L’écolo Denis Baupin, accusé de harcèlement sexuel par 13 femmes, a accordé cette semaine un entretien exclusif à L’Obs. Entretien très instructif. «  J’ai longtemps été dans le registre de la séduction et dans une forme de libertinage correspondant à la culture des écologistes », affirme-t-il. Première nouvelle. Que tous les militants écolos se le tiennent pour dit : quand on aime la nature, on est libertin. Logique. Il reconnait (ou regrette ?) qu’aujourd’hui « le regard de la société est moins ‘‘open’’ ». Un peu plus, et toutes les femmes concernées dans cette affaire ne seraient en fait que des réacs un peu coincées… Elles n’ont pas saisi la culture libertine des Verts. Un manque de culture politique sans doute. Pour remédier à ce problème, pourquoi ne pas rajouter un chapitre sur cet aspect dans la charte des valeurs d’EELV ? Les Verts sont très friands de chartes. Il pourrait même y en avoir une dédiée au sujet pour édicter les règles de conduite. Cela aurait au moins pour mérite d’éviter les ‘‘malentendus’’ regrettables…

En attendant, la sanction politique est imminente. Puis, viendra le temps de la sanction judicaire. Une seule personne peut fabuler, inventer, manipuler à des fins politiques… Mais plus les témoignages se multiplient, moins la théorie du complot tient le coup. « Il est possible que du fait des désaccords politiques profonds à EELV, il puisse y avoir une relecture d’épisodes anciens », souffle Denis Baupin à L’Obs dans une dernière tentative désespérée de justification. Rappelons que Denis Baupin a quitté EELV en avril dernier s’estimant en désaccord avec « des choix stratégiques » du parti. Peut-être ne se reconnaissait-il pas dans la culture féministe d’Europe Ecologie-Les Verts. Parti qui prône (et respectent plutôt bien) l’égalité homme-femme dans ses instances.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.