[Edito] J’aime pas les blondes

©Franck Alix/JT
©Franck Alix/JT

Ne jamais partir en vacances trop longtemps… A peine le temps de prendre un coup de soleil et Marine Le Pen s’aperçoit que son père est antisémite, Valérie Pécresse a cru que les juifs n’étaient pas français et Nadine Morano s’est risquée à une comparaison historique (oui oui) hasardeuse entre la situation des migrants en France et la seconde guerre mondiale…

Deux solutions : retourner à tout jamais griller au soleil ou affronter les blondes une par une… et relativiser.

1) La blonde stratégique. Le spectacle est quelque peu affligeant, certes. Il était temps que Marine comprenne ce que signifie « détail de l’histoire ». Mais au final, cette guéguerre politico familiale prend des airs de saga, type vieille série estivale de TF1, aux histoires toujours alambiquées, sur fond de lourds secrets familiaux, de trahisons, de fantômes qui ressuscitent etc… Que nous réserve encore la série Le Pen ? Peut-être que ‘‘ce n’est pas son père’’… Jean-Marie Le Pen a déjà déclaré avoir honte que la présidente du FN porte son nom, alors on ne sait jamais ! Quoi qu’il en soit, il semble que la polémique ne fasse de mal à personne, pas même au FN. Il reste haut dans les sondages, et les adhérents frontistes sont en grande majorité favorables à l’exclusion de Jean-Marie Le Pen. Marine peut partir en vacances tranquille.

2) La blonde maladroite. La députée des Yvelines, candidate à la présidence de la région Ile de France a eu une phrase malheureuse, relatée par le Canard enchainé : «Il faut résoudre la question des lieux de culte et des écoles confessionnelles car on doit pouvoir donner aux Musulmans ce qu’on donne aux Français et aux Juifs. » La distinction entre Français et Juifs a provoqué un mini tollé… Ceci étant dit, les Musulmans peuvent aussi être Français, so what ? En réalité, c’est le mot ‘‘Français’’ qui ne va pas dans cette phrase. Elle aurait dû dire : « On doit pouvoir donner aux Musulmans, ce qu’on donne aux Chrétiens et aux Juifs. » Le vrai amalgame est plutôt entre Français et Chrétiens.

3) La blonde tout court. Pour Nadine Morano, les migrants qui fuient leur pays en guerre sont en quelque sorte des lâches : « Heureusement qu’on n’a pas fait pareil en 39-45 ou en 14 ! On a tous des aïeux qui reposent dans la terre de France, qui se sont battus pour la liberté et pour sauver la France », a-t-elle déclaré sur Europe 1. A Toulouse, un responsable local des Républicains a tenu des propos similaires au Journal Toulousain. Il s’est fait exclure du parti. Cela redonne un peu d’espoir, non ? Je peux retourner bronzer en paix (ou presque), tout en faisant attention car le soleil fait blondir les cheveux…

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.