[Edito] Citoyen qui es-tu ?

©Franck Alix/JT
©Franck Alix/JT

Deuxième rentrée pour le Journal Toulousain nouvelle formule ! Voilà un an que votre hebdo a tout changé pour essayer de proposer autre chose aux lecteurs. Un ton plus engagé, une ligne plus politique, une volonté de créer le débat et de se positionner comme un acteur dans la cité. La politique, nous l’avons dans la peau. Mais aujourd’hui, nous voulons prendre un virage : être « un journal citoyen d’opinions ». C’est notre ‘‘base-line’’ depuis le départ me direz-vous en fin observateur. Ce n’est pas si facile d’être citoyen. Demandez à certains candidats aux élections régionales… Tout le monde est citoyen et tout le monde se sent noyé dans une grande masse anonyme que l’on appelle tour à tour ‘‘les citoyens’’, ‘‘la population’’, ‘‘les français’’. Le nombre fait la force et le nombre endort. Il anesthésie l’esprit d’initiative. Pourquoi m’engager dans un combat ? D’autres peuvent le faire à ma place.

« Je lance un appel »

Dans la masse, il y a pourtant des gens qui s’engagent, qui essayent de faire avancer les choses, même au plus petit niveau du quotidien. A leur manière, ils font de la politique. Sans discours, ni belles phrases. Le Journal Toulousain veut aussi parler de cette politique. Vous remarquerez tout au long de l’année, de nouveaux chroniqueurs apparaître dans nos colonnes. Des gens qui portent un message, un combat, et surtout qui ont des solutions à proposer. Nous reprendrons aussi bientôt nos cafés politiques, ouverts à tous, afin de débattre des grands enjeux qui vont marquer la ville et la région. L’objectif est de mobiliser, d’arriver à ce que le plus grand nombre se sente concerné par la chose publique. Nous voulons interpeller et être interpellé. En ce sens, je lance un appel envers tous ceux qui ont des idées à défendre, un projet à lancer, une initiative à faire-valoir. Citoyen montre-toi.

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.