[DOSSIER] S’emparer du débat

©laprimaire.org
©laprimaire.org

laprimaire.org

« Nous en avons assez de la logique de vote par défaut et du monopole des partis politiques, nous avons voulu replacer le citoyen au centre », explique David Guez, l’un des initiateurs de la primaires.org. Le principe est simple, se présente qui veut sous réserve de signer la charte. Parmi les 200 téméraires, il n’en reste aujourd’hui que 16. Tous des anonymes qui ont reçu au moins 500 soutiens de la part des internautes. Originalité du projet, le candidat final ne sera pas celui ayant obtenu le plus de votes mais celui qui sera le plus apprécié puisque les internautes sont désormais appelés à se prononcer sur chacun d’entre eux.

La Primaire des Français

Autre forme de primaire, organisé par les micro-mouvements Générations Citoyens, Cap 21-LRC, La Transition, Nous Citoyens, Bleu Blanc Zèbre et le Pacte Civique. Début octobre, chacun des mouvements présentera un candidat (ce ne sera pas Corinne Lepage pour Cap 21) et les 85 500 internautes ayant soutenu le projet sur Internet seront appelés à voter. « Nous ne sommes pas d’accord sur tout mais nous avons réussi à nous fédérer autour d’un socle commun et sur une manière de faire basée sur le respect des lois contrairement à ce qui se fait aujourd’hui », explique Pierre Cabaré, délégué régional de Cap 21.

©francis mckee
©francis mckee

Nuit Debout

Pour Nuit Debout, faire de la politique autrement consiste tout simplement à ne pas faire grand cas de l’élection présidentielle. Le changement de société passe par une refonte globale des institutions. « À titre personnel, je suis partisan du vote blanc qui contrairement à ce que l’on pense est reconnu », explique Mathieu Bize, participant actif à Nuit Debout. Même son de cloche du côté d’Alternatiba, autre mouvement citoyen apparu ces dernières années qui ne compte pas peser sur les débats présidentiels et se contentera d’organiser un nouveau forum des alternatives à Toulouse en 2017.

A lire aussi : Quand les citoyens bousculent la présidentielle 

A lire aussi : Baud joueur 

A lire aussi : Une campagne entre toile et terrain

A lire aussi : Le pouvoir au peuple ? 

A lire aussi : La politique autrement chez nos voisins européens 



UN COMMENTAIRE SUR [DOSSIER] S’emparer du débat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.