Dossier Spécial Présidentielles : La Gauche s’est-elle encore ce qu’est le Peuple ?

Dominique Strauss-Kahn était leur modèle, leur idéal, leur candidat et tous le voyaient président. Aujourd’hui c’est François Hollande qui tient le flambeau de la gauche et il compte bien investir l’Elysée, dès le 7 mai au matin, aux côtés d’un certain Jean-Luc Mélenchon qui aura bien gagné ses galons de futur grand capitaine. Avec pour mission première de rappeler l’extrême gauche, tout juste sortie de la naphtaline, à son devoir de solidarité, «rame et tais-toi», si d’aventure elle montrait quelques velléités d’indépendance avec le pouvoir prédit, par les instituts de sondages, à gauche.

 

Une gauche «Bobo»…

 

Oui, comme on le voit dans notre région, une Gauche qui représente aujourd’hui la grande bourgeoisie et même l’aristocratie d’Etat. Alors qu’à l’inverse des discours entendus et écrits ici et là seulela Droitereprésente, le plus souvent, la méritocratie républicaine.

Oui une gauche «Bobo», dont bon nombre, comme le premier d’entre eux François Hollande, sont entrés en politique comme on entre dans les ordres. Sans n’avoir jamais travaillé en entreprise et encore moins pris le risque de jouer un centime pour créer le moindre emploi. Mais qui saura vous donner toutes les leçons d’humanisme comme de manière d’être en toutes situations.

Alors à quelques jours d’un premier tour de la présidentielle, où à Gauche on ne parle encore que de Fouquet’s et des fréquentations  de notre Président dela République, il est bon de rappeler quelques vérités sur les origines de la gauche caviar qui s’apprête à conquérir l’Elysée. Même, en préambule, de dire qu’une majorité des Pdg des grandes entreprises qui ornent le CAC40, comme les patrons de Total, Publicis et autres, ont le cœur à gauche.

Voire un certain Louis Schweitzer, patron de Renault de 1992 à 2005, et à qui Nicolas Sarkozy reproche avec raison d’avoir délocalisé la fabrication de ses véhicules et d’avoir abandonné les sous-traitants alors que dans le même temps Peugeot maintenait sa production en France. Un processus inversé aujourd’hui, par l’Etat actionnaire, en obtenant de Renault que la totalité des véhicules électriques soit désormais fabriquée en France. Un Louis Schweitzer, dont il aurait aussi beaucoup à redire de sa gestion dela Halde.

Origine sociale de quelques leaders de gauche*

 

  • François Hollande : Issu d’une famille aisée, dont la maman est assistante sociale et le père médecin ORL, patron de cliniques. Dans les années 60, ce père militera pour l’Algérie Française et sera candidat de l’extrême droite aux législatives, ce qui lui vaudra de devoir quitter la ville de Rouen. Enfance en pension catholique puis Lycée Pasteur de Neuilly ; avant d’investir HEC.
  • Jean-Luc Mélenchon est né à Tanger, au Maroc. Ancien journaliste, son papa est receveur aux PTT et sa maman est institutrice. Finalement, le seul à gauche qui sache encore de quoi il parle ?
  • Martine Aubry : elle est née dans le 17ème à Paris, études au lycée Notre-Dame des Oiseaux, père àla Banquede France, puis Président dela Commissioneuropéenne. Epoux bâtonnier, issu de la grande bourgeoisie du Nord.
  • Arnaud Montebourg : Un père fonctionnaire des impôts, une mère universitaire, une première fois marié à Hortense de Labriffe, collaboratrice de Balladur et fille d’un Comte, propriétaire d’un château dans les Yvelines. Aujourd’hui divorcé, il vit avec Audrey Pulvar, journaliste de télévision fort connue.
  • Ségolène Royal : Un père militaire, issu de la grande bourgeoisie catholique. Sa scolarisation se fera comme de logique dans des écoles privées catholiques. On la prétendra pacsée avec François Hollande, avec qui elle a 4 enfants et partage un beau patrimoine.
  • Elisabeth Guigou : Elle est née à Marrakech dans une grande famille bourgeoise. Son père : un industriel renommé dans l’agro-alimentaire.
  • Jacques Lang : L’homme de la culture française possède un appartement à Paris avec six fenêtres qui donnent sur la place des Vosges. Né dans une famille très riche d’industriels de Nancy, son père est le directeur commercial de l’entreprise familiale.
  • Laurent Fabius : L’ancien premier Ministre de François Mitterrand dont le père est un célèbre et richissime antiquaire. Probablement le déclic qui le verra faire voter une loi sur les plus values en prenant bien soin que les œuvres d’Art en soient exclues… Sa Mère est Américaine et issue d’une famille de diamantaires de Francfort.
  • Bertrand Delanoë : Il est né à Tunis dans une grande famille bourgeoise. Son père était géomètre et son grand père, capitaine du port de Tunis. Voilà pourquoi avant de conquérir Paris, il destinait son destin politique surla Méditerranée.
  • Dominique Strauss-Kahn : Il est né à Neuilly, son père était un avocat de renom et un conseiller juridique et fiscal avisé qui a conseillé les plus grands. DSK a longtemps vécu au Maroc, puis à Monaco, avant d’épouser Anne Sinclair. Elle-même est née à New York, d’un père milliardaire et conseiller des plus grands artistes du début du siècle dernier. Ce qui l’a fait héritière d’une fortune colossale en tableaux de maîtres principalement des Picasso. On dit même qu’elle prendra prochainement la direction du Musée Picasso à Paris.

Finalement loin des clichés, bien établis, chez ces gens de «gauche», il y a peu d’enfants d’ouvriers, à part peut-être un certain Emmanuel Valls…

 

 

Origine sociale de quelques leaders de droite

 

* Nicolas Sarkozy : né dans le 17ème à Paris. Mère avocate qui élève seule ses 3 enfants après avoir été abandonnée par son mari.

* François Fillon : Diplômé en Droit Public, il est fils de notaire.

* Henri Guaino : n’a pas connu son père. Elevé par sa mère, femme de ménage. Boursier à l’école.

* Claude Guéant : père petit employé. Elève boursier.

* Alain Juppé : père agriculteur, titulaire du certificat d’étude. Boursier.

* Christine Lagarde : père universitaire (meurt quand elle a 17 ans). Etudiante boursière.

* Rachida Dati : père maçon, famille de 12 enfants, HLM, bourses.

* Jeannette Bougrab : père ouvrier métallurgiste, HLM, bourses.

* Rama Yade : mère professeur, élève seule ses enfants, HLM, bourses.

* Nadine Morano : père chauffeur poids lourds, mère standardiste.

* Xavier Bertrand : parents employés de banque.

* Nora Bera : père tirailleur algérien, famille de 11 enfants.

 

Oui,la Gaucheprétend être la seule capable de défendre le Peuple, mais sait-elle encore ce qu’est vraiment le Peuple de France ?

 

AG



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.