Dominique Faure : « Nous avons beaucoup de sollicitations pour la liste »

A Saint-Orens, Dominique Faure (UDI) a déclaré sa candidature pour les prochaines élections municipales. Elle affrontera le maire sortant, le communiste Christian Sempé, qui brigue un troisième mandat. Dans le cadre de notre dossier de la semaine, « Municipales 2014 : Les points chauds de l’agglo », nous revenons sur le démarrage de sa campagne.

 

Candidate UDI, vous représenterez l’ensemble de la droite, pourtant divisée à Saint-Orens. Une première victoire ?

Nous proposerons une liste de large rassemblement. Les deux présidents d’associations d’opposition Marc del Borello et Alain Massa se sont unis derrière ma candidature. Cette union est une force, car nous serons en face d’une coalition socialo-écolo-communiste.

Christian Sempé annonce des personnalités centristes sur sa liste. Est-ce une gêne pour votre candidature ?

Quand le maire a appris notre candidature, il a sollicité ces personnes pour se donner une image plus centriste. Mais ce sont des cas isolés. Nous aussi, nous aurons des noms socialistes sur notre liste, cela ne veut pas dire que nous sommes de gauche ! En plus, Christian Sempé propose une liste où l’on retrouvera la majorité de son équipe actuelle à la mairie. Cela ne changera pas la face de la gestion de cette commune…

Qu’avez-vous à reprocher à la gestion actuelle de la ville ?

Je ne veux pas faire une campagne contre les personnes mais sur les réalisations. On constate un immobilisme dans beaucoup de domaines. Par exemple, nous souhaitons que Saint-Orens existe beaucoup plus au sein de la communauté d’agglomération de Toulouse. Des enjeux importants se jouent à Toulouse Métropole, il faut y participer davantage.

Où en êtes-vous de votre campagne ?    

Notre liste n’est pas encore bouclée car nous voulons rester ouverts le plus longtemps possible. Nous avons d’ailleurs beaucoup de sollicitations pour en faire partie ! En parallèle,  nous travaillons sur notre programme, thème par thème et avec des propositions chiffrées. Nous ne les dévoilerons pas trop tôt, pour ne pas nous nuire. Mais nous commencerons à en distiller à partir d’octobre prochain.

 

Propos recueillis par Coralie Bombail



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.