Des jeunes UDI avec des projets plein la tête

Les aînés étaient déjà au travail autour de la désormais candidate Christine de Veyrac. Les jeunes de l’UDI ont décidé d’emboîter le pas en lançant un groupe de travail sur le projet municipal, dans lequel participent également des étudiants non encartés politiquement, mais qui ont simplement l’envie d’échanger et d’agir pour leur ville. Sous la houlette de Grigori Michel (coordinateurs des jeunes UDI 31) et de Jean-Baptiste Parisot, étudiant en 3e année de droit et animateur de ce collectif, plusieurs idées ont déjà émergé de la première réunion : Une prolongation de la future LGV vers Barcelone « on aurait tort de tourner le dos à cette zone dynamique de l’Espagne », la création d’un pôle universitaire européen afin de « donner un autre rayonnement à certaines de nos filières », une innovation avec le projet d’un quartier de l’Art comme cela existe dans des villes telles que Lyon ou Paris et qui pourrait être mis en évidence par  un « Art week » à l’instar de la « Fashion week », et enfin ces jeunes centristes proposent une « Silicon Valley » pour favoriser une diversification économique. Les idées sont désormais posées sur la table : « On aimerait que toutes les têtes de liste se positionnent dessus », lance un Grigori Michel dont les troupes vont continuer à phosphorer.

 

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.