Départementales : vers un recours à Castanet-Tolosan ?

montage a la loupe
La victoire du binôme socialiste pourrait être remise en cause, si Arnaud Lafon décide lancer un recours…

Doutes. Dans le canton de Castanet-Tolosan, le deuxième tour des départementales a été plus que serré. Seulement 14 voix séparent les vainqueurs socialistes Muriel Pruvot et Bernard Bagneris, du binôme Arnaud Lafon / Elisabeth Barral (Union de la droite).

Depuis lundi matin, le maire Modem de Castanet-Tolosan et son équipe sont affairés à vérifier les résultats de dimanche dernier… Arnaud Lafon, un des candidats ‘‘présidentiables’’ de la droite  en cas de victoire, maire depuis trois mandats, a perdu d’une poignée de voix.  « Nous avons étudié les listes d’émargement, le décompte des voix retranscrit sur les procès-verbaux, les procurations, et nous avons eu quelques surprises », révèle Arnaud Lafon, qui ne souhaite pas en dire plus avant la conférence de presse qui doit avoir lieu ce jeudi en présence de leur avocat. « Mais nous transmettrons au tribunal administratif tous les points qui semblent être source de débat afin de déterminer s’il y a un doute réel et sérieux sur ces résultats », poursuit-il, avec en tête, la décision rendue sur la commune de Pibrac « où les électeurs ont été appelés à revoter pour une différence de 10 voix (entre les deux candidats aux dernières municipales, ndlr) ». Un espoir « d’avoir une expression démocratique exempte de tout reproche », selon lui.

« Nous n’avons rien à nous reprocher »

Les mots sont pesés et réfléchis. Aucune référence à l’équipe concurrente, menée par Bernard Bagneris et Muriel Pruvot… « Nous sommes sereins, nous n’avons rien à nous reprocher », réagit Muriel Pruvot, « il faudra d’abord prouver les irrégularités, puis trouver les responsables ». La justice se chargera donc d’éclaircir ce cas, mais la candidate socialiste se dédouane d’ores et déjà : « Arnaud Lafon met en cause les résultats sur Saint-Orens et Rebigue dont les bureaux de vote étaient tenus par des personnes de sa sensibilité… » Le pavé est jeté. Suite au prochain épisode.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.