Départementales : L’analyse métropolitaine de Stéphane Baumont

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notre politologue Stéphane Baumont analyse les résultats de la Haute-Garonne : “Le constat est sans appel, ce département est toujours ancré à gauche. Le contrepoids au Capitole est durablement installé … On comprend mieux ainsi pourquoi François Mitterrand aimait terminer ses campagnes présidentielles à Toulouse. La fédération du PS 31, managée par Sébastien Vincini, a réussi à tourner la page Izard avec intelligence. Dans le camp Moudenc il va en revanche falloir une véritable remise en question, car c’est bien le maire de Toulouse qui avait imposé ses adjoints comme candidats. La stratégie mise en place par le Capitole est un échec cuisant, et il y eu en l’occurrence un vrai problème de communication politique. Désormais l’action municipale va devoir sans doute avancer plus vite dans ses projets au risque de mettre en lumière son opposition socialiste. Et à la métropole Jean-Luc Moudenc pourrait également avoir les mains liées … Le résultat de ce soir est par ailleurs de bonne augure pour Carole Delga et sa future campagne régionale.”



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.