Départementales : DLF ne soutiendra personne au second tour

David Saforcada 2
D.Saforcada

Du côté de Debout la France, le parti de Nicolas Dupont-Aignan, on phosphore déjà sur la position à prendre pour le second tour de ces élections départementales : « Notre ligne sera claire : Ni système, ni extrêmes. Nous n’appellerons à voter pour personne, il n’y aucun choix de convaincant », nous explique David Saforcada, secrétaire départemental du mouvement et candidat sur le canton de Saint-Gaudens. En prenant une telle position, le parti ne renforcerait-il pas l’abstention pour le second tour ? « Ce n’est pas notre problème. Nous n’allons tout de même pas nous forcer à voter pour des candidats qui ne portent pas nos valeurs … L’UMP notamment, n’est en aucun cas un mouvement qui nous ressemble. » D’ailleurs David Saforcada s’étonne que sur le canton de Pechbonnieu la campagne ait été pour le moins tendue. Il déplore des arrachages d’affiches mais aussi un vol de documents de campagne : « Dérangerait-on une certaine droite ? », interroge-t-il. Debout la France continuera à tracer sa route à l’issue de ces départementales ; les régionales sont déjà en ligne de mire

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.