Delanoë à Toulouse : « Pierre, j’ai toujours cru en lui »

Hier en fin de journée, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, est venu à Toulouse soutenir le candidat sortant Pierre Cohen pour les prochaines élections municipales. Un « petit clin d’œil » à la campagne de 2008…

Bertrand Delanoë connaît bien Toulouse où il a fait ses études, ville « où depuis quelques décennies, je viens à chaque échéance électorale soutenir les candidats socialistes », précise-t-il. En 2008, il n’a pas dérogé à la règle : « Pierre, j’ai toujours cru en lui. Pourtant au début tout le monde n’était pas convaincu… » Sur les six années passées, le maire de Paris vante « l’efficacité de gauche dans la gestion de la ville » en citant notamment « la politique du logement, les services publics, les transports, la lutte contre la pollution. » Alors qu’il se prépare à passer le flambeau de la mairie parisienne, Bertrand Delanoë, se compare à Pierre Cohen : « On est un peu pareil tous les deux dans le fait de se consacrer totalement à sa ville. »

« Toulouse est dans un dynamique positive »

Le soutien du maire emblématique de la Capitale, «une référence politique » pour Pierre Cohen, est un avantage de poids dans la campagne du candidat toulousain. Surtout dans un contexte national défavorable. « Je crois que les citoyens sont très intelligents. Ils sauront dissocier leur insatisfaction au niveau national et leur intérêt au niveau local », plaide Bertrand Delanoë, pour qui « Toulouse est dans une dynamique positive. » Il profite de l’occasion pour défendre le gouvernement : « Il faut plus de vingt mois pour faire baisser le chômage », remarque-t-il. Pierre Cohen, quant à lui a précisé qu’il mènerait une campagne « qui s’adresse aux Toulousains. » Pour exemple, il a déambulé hier en fin de journée dans les rues de la ville en compagnie de Bertrand Delanoë et d’une partie de sa liste. De la rue Alsace, à la place Saint-Georges, pour arriver à la place Wilson, les deux maires entourés d’une cohorte de journalistes ont interpellé les passants et discuté avec les commerçants. Ils ont terminé la soirée au Télégramme pour échanger avec les militants.

Coralie Bombail

Delanoe.pdf by Journal Toulousain



UN COMMENTAIRE SUR Delanoë à Toulouse : « Pierre, j’ai toujours cru en lui »

  1. AllisterToulouse dit :

    Défense des bilans, tant nationaux que locaux. Voilà une belle action de la part du sémillant maire de Paris. Il est en grande forme à quelques jours de son départ.
    Mais de quoi parle-t-on ?
    – D’une ville à qui il laisse une gigantesque problématique foncière, entrainant depuis des années une augmentation catastrophique des prix de l’immobilier et aussi des taxes foncières…Paris est devenu une ville pour bobos.
    – Quant au bilan de son ami Cohen, il lui donne du pathétique “j’ai toujours cru en toi”, alors que personne sur l’échiquier national ne connait le …Maire de Toulouse !
    Non, soyons sérieux. il est temps de voir les programmes et les candidats les présenter. La campagne doit démarrer sur la base de l’analyse du bilan de la mairie sortante et des projets de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.