Copé lance «la résistance»

Jean-François Copé était à l’Union mercredi soir dans le cadre de la campagne pour la présidence de l’UMP. L’occasion pour lui de montrer aux militants toulousains tout ce qui peut l’opposer à son concurrent (pour le moment donné favori) François Fillon : «Pour moi le combat c’est tous les jours. Je veux être le premier des militants et le premier des opposants.» Car elle est sans doute là la différence entre les deux hommes. L’un s’adresse avant tout aux adhérents du parti, l’autre à la France. Mais lequel est dans le vrai ? Les urnes le diront le 18 novembre prochain. Copé sait ce que les militants veulent entendre, et n’hésite jamais à le théâtraliser : «On est toujours plus indulgent avec la gauche qu’avec la droite.» Des slogans, un verbe haut et des thèmes fédérateurs pour son électorat. Telle est la recette Copé : Un peu de burqa, un zeste de pain au chocolat, une petite phrase sur le mariage gay et une attaque au vitriol des salons parisiens et des médias. Le public en redemande…  La sagesse de l’ancien premier ministre contre la fougue de l’actuel secrétaire général, les militants vont devoir choisir, au contraire du président départemental de l’UMP Jean-Luc Moudenc qui a annoncé une neutralité absolue dans le débat. Le député toulousain a également salué à la tribune l’exercice démocratique auquel se livre son parti tout en fustigeant ses adversaires politiques : «Que le PS ne vienne plus jamais nous donner des leçons de morale !» La page Copé tournée, la fédération UMP s’apprête maintenant à recevoir le clan Fillon : «Je suis pied au plancher et j’accélère» a d’ailleurs déclaré l’ancien premier ministre à la sortie du débat d’hier soir sur France 2 . Laurent Wauquiez sera donc dans la ville rose le 3 novembre et François Fillon lui-même le 15. Les militants toulousains sont gâtés en ce moment.

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.