Concertation régionale sur les programmes européens: 1.4 milliard d’euros de dotations

Les fonds européens doivent être renouvelés en 2014 et les différentes régions en bénéficiant doivent dès à présent identifier les enjeux sur lesquels mobiliser prioritairement les aides. Pour ce faire, une concertation régionale a été lancée mardi dernier.

 

Révisés tous les six ans, les fonds d’aides européens actuellement en cours prendront fin l’année prochaine, il est donc temps de penser à leur renouvellement. Cette opération, loin de se faire à la légère, reste une priorité pour la région Midi-Pyrénées, bénéficiaire des FEDER, FSE et FEADER dont les dotations s’élevaient à 1,4 milliard d’euros de 2007 à 2013. Par une concertation de tous les acteurs régionaux, élus, collectivités, partenaires socio-économiques associatifs et entreprises, le Conseil Régional et la Préfecture doivent porter à la connaissance de la Commission européenne et du gouvernement français, les enjeux prioritaires du territoire afin que cette dernière adopte les programmes d’aides en conséquences. Ce diagnostic régional permet d’établir une liste des forces et faiblesses du territoire et d’adapter les doléances en fonctions de thématiques préalablement établies par la Commission européenne.

Dans un premier temps, la concertation s’effectuera en ligne jusqu’au 12 novembre prochain, puis en partenariat avec plus de 615 acteurs privés et publics lors de rencontres organisées de telle sorte que tous les thèmes choisis par la Commission européenne seront abordés en ateliers.

 

1,4 milliard d’euros investi en Midi-Pyrénées

 

Par l’attribution du Fonds européen de développement régional (FEDER), du Fonds social européen (FSE) et du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER), l’Union entend entamer une relance économique appuyée sur une croissance intelligente, durable et inclusive. Concrètement, l’UE souhaite porter de 69% à 75% le taux d’emploi de la population de 20 à 64 ans, accentuer la recherche et le développement, réduire les gaz à effets de serre de 20%, lutter contre le décrochage scolaire et réduire de 25% le nombre d’Européens vivant sous le seuil de pauvreté… et tout cela à l’horizon 2020.

En Midi-Pyrénées, les derniers fonds alloués ont permis de soutenir la recherche et l’innovation, la compétitivité des entreprises, l’emploi mais aussi la formation professionnelle, l’insertion, le développement durable, les TIC, le développement rural et l’agriculture. Depuis 2007, ce sont ainsi 2 320 projets, soit 360 millions d’euros, qui ont bénéficié du FEDER, 3 835 du FSE (150 millions d’euros) et 697 millions d’euros ont été attribué à des projets œuvrant pour le développement rural (FEADER).

 

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.