Cohen ou la culture dans les quartiers

En plein « buzz » sur la question de l’Auditorium, référence à la proposition faite par Jean-Luc Moudenc pour s’inscrire dans le projet de l’ex-prison Saint-Michel, Pierre Cohen a présenté hier son projet Culture. D’ailleurs pour le maire sortant, il s’agit même d’une priorité : « La Culture est un élément fort de la construction de la société et de l’individu. Elle permet de lutter contre les montées nauséabondes et fascisantes. » L’idée phare pour le mandat à venir est de démultiplier les projets à travers la ville : Le Quai des Savoirs (Allées Jules Guesde), La Cité de la Danse (La Grave), Biodyssée (Oncopole), Mix’Art Myris (Cartoucherie), un site dédié au Cinéma (Niel), Maison de l’Image (Reynerie), Espace mémoire Aéropostale (Montaudran) et le fameux Auditorium qui lui s’installerait dans le nouveau projet Matabiau avec une jauge d’environ 2000 places souhaitée par Tugan Sokhiev. Le maire sortant profite de cette campagne pour lancer de nouvelles réflexions : « Il manque à cette ville un événement populaire majeur, un rendez-vous que pourraient s’approprier tous les Toulousains. C’est notamment une attente des hôteliers et des restaurateurs. C’est un enjeu. » Un grand festival qui pourrait mélanger plusieurs cultures ? La question est posée et le maire a esquissé quelques idées, mais les contours restent à définir. De manière plus concrète, Pierre Cohen a également tiré un bilan des rendez-vous qui sont aujourd’hui des réussites tels le 14 juillet sur les allées Jean Jaurès, le Carnaval (« qui avait été interdit par mon prédécesseur »), la Novela ou Toulouse en piste. Autant de marqueurs qui pour le maire, rendent « la culture accessible à tous », et qui doivent perdurer. Le point presse du jour s’est donc conclu par la question du devenir du site de l’ex-prison St Michel, comme une réponse au projet de l’« Etoile de Musique » porté par Jean-Luc Moudenc : « Sur ce dossier-là, je resterai droit dans mes bottes. Je pense que le projet d’implantation d’une école de commerce est le meilleur. Il redonnera de la vie à ce quartier et le coût de fonctionnement sera quasi nul pour la collectivité locale… Mais je comprends que la CCIT ne puisse pas se prononcer en cette période électorale. »

Thomas Simonian



UN COMMENTAIRE SUR Cohen ou la culture dans les quartiers

  1. Desman dit :

    - Je me demande bien à quoi un auditorium de 2000 places pourrait servir. La Halle aux grains a une très bonne acoustique et fait 2000 places. Ne vaudrait-il mieux pas viser une autre jauge ?
    - M Cohen souhaite pour la prison St Michel un projet dont ‘le coût de fonctionnement sera quasi nul pour la collectivité locale’. On voit là sa principale motivation (ou plutôt démotivation) : ne pas investir un centime dans un quelconque projet pour ce lieu pourtant emblématique et au coeur de la ville. De plus dire qu’il faut ‘redonner de la vie à ce quartier’ démontre qu’il n’y a jamais mis les pieds !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.