[Clash] Pour ou contre le passage de notre agglomération en métropole ?

6-7.indd

Pour : Sacha Briand,  vice-président de Toulouse Métropole (Finances) et président du groupe majoritaire Métropole d’Avenir

« La transformation de la communauté urbaine en Métropole au 1er janvier 2015 marque une nouvelle étape déterminante pour l’agglomération toulousaine. En effet, les enjeux intercommunaux sont essentiels dans notre agglomération qui connaît un essor démographique constant : organisation des transports collectifs et de la circulation, production de logements diversifiés et accessibles à tous, élaboration des documents d’urbanisme… Ces dossiers ne peuvent plus être traités au niveau communal tant les enjeux qu’ils recouvrent concernent toutes les communes. La métropole pourra, à l’horizon 2016-2017, exercer de nouvelles compétences et notamment pour partie celles du Conseil général comme par exemple la voirie, ce qui sera source de simplification et de cohérence pour le territoire métropolitain. La construction métropolitaine est un fait irréversible qui doit être bénéfique pour les communes et tous les habitants. En charge de l’aménagement et du développement métropolitain, la métropole doit soutenir sans relâche les filières industrielles qui font notre richesse et permettre le développement de nouvelles filières créatrices d’emplois. Et alors que l’État accentue son désengagement, la métropole doit, elle, continuer à investir pour notre territoire. Oui, la métropole est notre avenir ! »

 

Contre: Manuel Bompard, secrétaire départemental du Parti de Gauche (Front de Gauche)

« Modernité ! » clament en chœur les partisans de la métropolisation. À y regarder de près, la loi sur les métropoles ressemble plutôt à un retour au Moyen Âge. D’un côté, quelques mastodontes urbains concentrant les moyens économiques et se livrant une concurrence effrénée pour renforcer leur attractivité. De l’autre, des territoires paupérisés, délaissés des politiques publiques et des mécanismes de solidarité. C’est une logique économique dépassée qui a échoué partout dans le monde ! La métropole, structure opaque, laissera la place aux arrangements entre maires, bien loin du pouvoir citoyen. Les présidents omnipotents, tels de nouveaux féodaux, auront la mainmise sur les communes intégrées, réduisant le département à un simple guichet social et laissant aux communes le pouvoir de donner le nom des rues. La ‘’modernité’’, ce serait au contraire substituer à la concurrence les principes de solidarité et de coopération. Ce serait lutter contre la spécialisation des territoires et les déplacements subis qui ravagent notre écosystème. Ce serait convoquer une Assemblée constituante pour une VIe République afin de permettre au peuple d’exercer enfin le pouvoir. »



UN COMMENTAIRE SUR [Clash] Pour ou contre le passage de notre agglomération en métropole ?

  1. gdfontaines dit :

    L’un et l’autre veulent parvenir au même résultat, permettre que se fasse l’autre “moitié du voyage” en brisant notre Constitution obstacle à la relance en Europe.. dixit JP Morgan (https://fr.scribd.com/doc/146469003/JPMorgan-ricorda-gli-obiettivi). Ne serait-il pas temps de faire autre chose que de caqueter complaisamment chez les chiens de garde et enfin castrer les banques comme le fit FD Roosevelt pour la paix et le développement des peuples plutôt que celui des finances ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.