Clash au Front de Gauche !

Rémi Vincent, conseiller national du Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon, l’a affirmé dans notre émission «Zoom sur l’actu» (en ligne sur notre web tv) : «Il y aura une liste autonome du Front de Gauche aux municipales, c’est certain ! Pierre Cohen devra faire avec…» Une opinion qui semble non partagée par les élus communistes de la mairie de Toulouse, et en particulier par Pierre Lacaze, qui semblent décidés à faire équipe avec le maire sortant dès le premier tour. Les faits semblent confirmer le «clash» actuel au sein du Front de Gauche puisque Jean-Christophe Sellin, responsable départemental du Parti de Gauche et lui aussi élu à la mairie de Toulouse, vient d’être exclu (le 10 juillet dernier par courrier) du groupe «Communistes, républicains et citoyens». Nous avons joint l’intéressé : «Aujourd’hui la majorité des militants du Front de Gauche, au premier rang desquels nous comptons les communistes, est sur la base de l’autonomie politique. Ce n’est ni la Présidentielle avec les 16% de Mélenchon à Toulouse, ni la manifestation du 30 septembre dernier, ni la crise actuelle qui vont venir contrecarrer cette ambition, bien au contraire. Maintenant à chacun de prendre ses responsabilités ! En tant que porte-parole de Jean-Luc Mélenchon en Haute-Garonne, je vous dis qu’il y aura une liste à l’initiative du Front de Gauche pour les élections de 2014 à Toulouse… Pour vous démontrer que mon propos n’est pas personnel, je dis à Pierre Lacaze que s’il souhaite prendre la tête de notre liste au premier tour, il n’y a pas de problème ! Mais je ne crois pas que cela soit son orientation.» Ambiance à l’aile gauche du Capitole.

 

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.