Carole Delga et Gérard Onesta présentent leur nouvelle gouvernance commune

Delga Onesta

Après huit jours de discussions, Carole Delga (PS) et Gérard Onesta (EELV) ont présenté aujourd’hui leur « contrat de majorité » pour le futur Conseil régional, qui sera mis en place à partir de janvier. Le point sur les nouveautés.

 

« Nous sommes la seule région à avoir gagné avec une gauche rassemblée, nous sommes uniques, donc nous avons un devoir d’exemplarité », entame Carole Delga, la tête de liste socialiste sortie vainqueur des urnes, qui se présentera le 4 janvier à la présidence de la Région. Une exemplarité « dans les pratiques politiques », précise-t-elle.  Cela va se traduire concrètement par la création d’un bureau de l’assemblée dont la présidence devrait revenir à Gérard Onesta. Une victoire pour l’élu écologiste qui militait depuis le second tour pour obtenir la présidence de l’Assemblée…

« Quand on parle de nouvelle gouvernance, cela ressemble souvent à de la tarte à la crème, là nous allons renouveler la procédure », se réjouit-il. Ce bureau aura pour rôle d’assumer la procédure délibérative, pourra émettre des propositions, et devra faire le lien avec un nouvel organisme : l’assemblée des territoires. Une assemblée qui réunira des élus siégeant dans collectivités territoriales (hors conseil régional), de Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon, « où les petites communes auront le même poids que Toulouse métropole », explique Gérard Onesta. Ses délibérations auront une portée purement consultative « mais cela nous permettra d’être à l’écoute du territoire et enrichir notre politique », rajoute Carole Delga.

Le bureau de l’assemblée régionale sera composé de cinq élus de la majorité : 3 socialistes, 1 PRG et 1 Nouveau Monde. Son président « aura les indemnités d’un conseiller régional de base », précise l’écologiste. Autre point, « il n’y aura pas de présidence déléguée », affirme Carole Delga. Damien Alary (président actuel de Languedoc-Roussillon à qui le poste était promis) sera numéro 3 de la future région, derrière la PRG Sylvia Pinel.

Le 4 janvier prochain, l’assemblée élira son président, ainsi que les 15 vice-présidents qui représenteront la diversité politique de la majorité : 8 socialistes, 4 Nouveau Monde, et 3 PRG.

 

 

Les 15 noms qui seront proposés pour les vice-présidences de la Région sont les suivants :

 

Sylvia Pinel : 1re vice-présidente en charge de l’aménagement du territoire, des TIC et des politiques contractuelles.

Damien Alary : 2e vice-président en charge de l’attractivité régionale et des relations internationales

Agnès Langevine : 3e vice-présidente en charge de la transition écologique et énergétique, biodiversité, économie circulaire et déchets.

Didier Codorniou : 4e vice-président en charge de l’économie maritime, du littoral, des aéroports.

Nadia Pellefigue : 5e vice-présidence en charge du développement économique, de la recherche, l’innovation et de l’enseignement supérieur.

Jean-Luc Gibelin : 6e vice-président en charge des mobilités et infrastructures de transports.

Kamel Chibli : 7e vice-président en charge de l’éducation, de la jeunesse et des sports.

Béatrice Négrier : 8e vice-présidente en charge de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

Vincent Labarthe : 9e vice-président en charge de l’agriculture et de l’enseignement agricole.

Guillaume Cros : 10e vice-président en charge des affaires européennes, des fonds structurels, de la coopération au développement, de l’évaluation et de la prospective.

Jean-Louis Cazaubon : 11e vice-président en charge de l’agroalimentaire et de la viticulture.

Jean-Louis Guilhaumon : 12e vice-président en charge du tourisme et du thermalisme.

Dominique Salomon : 13e vice-présidente en charge de la culture et des langues régionales.

Aurélie Mailhol : 14e vice-présidente en charge de la montagne et de la ruralité.

Marie Piqué : 15e vice-président en charge des solidarités, des services publics, de la vie associative et du logement.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.