Carole Delga élue présidente de la Région  

élection Delga

L’élection du président de Région, le ‘‘troisième tour’’, a eu lieu aujourd’hui au Conseil régional de Midi-Pyrénées, où les 158 élus se sont réunis pour l’occasion. Sans surprise, Carole Delga a été élue à la majorité des voix.

 

La première assemblée de la grande région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées s’est tenue aujourd’hui à Toulouse. À l’ordre du jour, l’élection du président de Région, des membres de la commission permanente, ainsi que des vice-présidents. Comme le prévoit la loi, le vote pour la présidence a été dirigé par le doyen de l’assemblée, à savoir Gérard Maurin tandis que le benjamin Quentin Lamotte a rempli le rôle de secrétaire de séance, tous deux conseillers régionaux Front national.

La socialiste Carole Delga est désormais officiellement la présidente de Région, en obtenant 89 voix sur 158. Face à elle, une seule candidate : France Jamet, élue FN de l’Hérault qui a récolté les 40 voix issues de son groupe. « Nous avons choisi de présenter France, car elle était présidente de groupe en Languedoc-Roussillon, elle a l’expérience », explique Louis Aliot, présent dans les tribunes de l’hémicycle pour assister au vote. À droite, le groupe dirigé par Dominique Reynié n’a pas présenté de candidat, et les 25 élus ont voté blanc.  Selon les chiffres, il semblerait donc que quatre élus issus de la gauche rassemblée aient fait de même.

« les deux premiers temps forts seront l’emploi et la citoyenneté »

À l’issue de ce scrutin à bulletin secret, Carole Delga a pris sa place de présidente dans l’hémicycle. Devant les élus, et toutes les grandes personnalités politiques locales (Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, Georges Méric, président de la Haute-Garonne, Martin Malvy, ancien président de Midi-Pyrénées, Philippe Saurel, maire de Montpellier, ainsi que de nombreux députés et sénateurs étaient présents, NDLR), la nouvelle présidente a prononcé son premier discours.

Dans un ton volontariste et ferme, elle a tenu à rappeler ses engagements et ses priorités. Elle a appelé les élus du Conseil régional à « oublier les postures électorales et phrases toutes faites pour nous mettre au travail collectivement (…) Nous devons être individuellement et collectivement exemplaires, responsables et soucieux de donner une meilleure image de la politique ». Au niveau de la réalisation de son programme, « les deux premiers temps forts seront l’emploi et la citoyenneté ». Carole Delga a notamment annoncé le lancement d’un « plan Marshall de l’emploi, doté d’un budget de 800 000 000 euros pour l’année 2016 » ainsi que la tenue d’une « consultation populaire pour décider du nom de notre Région ». Elle a conclu son allocution en saluant son prédécesseur Martin Malvy pour « son investissement politique ». Il restera selon elle « le chevalier de la rose pour la Région et ses habitants ».

 



UN COMMENTAIRE SUR Carole Delga élue présidente de la Région  

  1. saforcada dit :

    Exemplaire et responsable… effectivement dans un pays qui se paupérise à vitesse grand V s’octroyer une augmentation de 400 euros mensuels (et plus pour les vice-présidents) c’est réellement faire preuve de responsabilité et d’exemplarité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.