Bolzan dévoile son projet

Toute la galaxie Moudenc présente ces derniers jours ses orientations. Après l’UMP, après DLR (Debout la République) et le MPF, voici que le président régional du Parti Radical Jean-Jacques Bolzan, accompagné des adhérents de son association « Agir pour l’avenir des Toulousains », a lui-aussi présenté son projet municipal à la presse : « Nous sommes pourvoyeurs d’idées centristes et humanistes » a lancé l’ancien élu au commerce. L’une des priorités de Jean-Jacques Bolzan est la démocratie participative, avec une mise en avant de l’e-démocratie et la réalisation d’une charte « qui sera vraiment appliquée ». Par ailleurs le centriste soutient la proposition déjà formulée par Jean-Luc Moudenc de remettre en place des maires de quartier : « Les habitants de cette ville ont besoin d’un élu de proximité qui pourrait notamment contribuer à dynamiser la vie économique des quartiers, en favorisant les commerces de proximité. » Jean-Jacques Bolzan n’a pas occulté l’un des gros dossiers de cette campagne municipale, la sécurité. Il propose de doubler les effectifs de la Police Municipale, tout en ajoutant qu’il « faut recréer une relation efficace entre Police Nationale et Municipale… ». Concernant la vidéosurveillance, le colistier annoncé de l’ancien maire se veut pragmatique : « Nous sommes favorables à ce dispositif… à des endroits judicieux et pertinents ». Jean-Jacques Bolzan cite pour exemple la rue des 3 piliers dans le quartier Arnaud-Bernard. L’association « Agir pour l’avenir des Toulousains » a transmis l’intégralité de ses propositions à Jean-Luc Moudenc qui fera dans les prochaines semaines une synthèse de l’ensemble des contributions qu’il aura reçues. Jean-Jacques Bolzan a terminé son exposé en réaffirmant son ambition : « Il n’y a pas de temps à perdre pour relever cette ville. »

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.