Blagnac en 2014 « Autant de perspectives favorables qu’en 2013 »

A deux mois des municipales, le maire de Blagnac Bernard Keller fait le point sur les chantiers en cours et à venir dans sa ville.

Pour le maire de Blagnac Bernard Keller, 2014 débute avec « autant de perspectives favorables qu’en 2013 » : « même si le monde demeure incertain, même si l’Europe doute et fait douter pas mal de gens, même si la France est encore morose, il y a un endroit dans cette agglomération toulousaine qui a des raisons de ne pas être trop pessimiste, c’est la ville de Blagnac » a-t-il déclaré à l’occasion des vœux à la presse. Chiffre traditionnellement donné pour l’exemple, l’emploi se porte bien à Blagnac d’après les projections Insee : «Nous avons plus de 39000 emplois. Cela représente depuis quinze ans, une croissance moyenne de plus 1700 emplois par an. C’est considérable.» précise Bernard Keller. Le premier magistrat de la ville est également revenu sur la pose de la première pierre du siège d’Airbus Group : « C’est un moment fort au moment où Airbus annonce des records de commandes jamais réalisés.» Huit ans de carnets seraient ainsi acquis, « c’est extraordinaire pour l’emploi et l’avenir mais dans la symbolique de cette installation, je vois aussi la confirmation que Toulouse-Blagnac est devenue incontestablement une métropole de l’aéronautique, de l’espace et de la défense » a ajouté Bernard Keller. Mais « effets pervers de cet afflux d’emplois supplémentaires », reconnaît le maire de Blagnac, les bouchons autour de la zone aéroportuaire dont s’est plaint dans la presse locale et dans un courrier adressé à Pierre Cohen, président de Toulouse Métropole, Bernard Keller et Bernard Sicard, maire de Colomiers, le syndicat FO d’Airbus Opérations Toulouse : « la mise en service de la ligne Envol à l’horizon 2015 devrait être un élément assez significatif de possible réduction des encombrements aux heures de pointe » répond notamment Bernard Keller. En outre, des travaux autour de l’échangeur du Ritouret pourraient débuter en 2016. Autre chantier d’envergure : Aeroscopia. Après un retard de quatre mois dû à la liquidation judiciaire de la société Antonangelli en charge de la couverture de la halle d’exposition, le futur musée de l’aéronautique doit ouvrir au public à l’automne 2014. Du côté du parc des Expositions, « le calendrier suit son cours » affirme Bernard Keller. Ouverture prévue au nord d’Aéroconstellation en 2017.

 

Claire Manaud

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.