Baumont s’interroge sur les ralliements du moment

Notre politologue maison réagit au ralliement de Jean-Jacques Bolzan (secrétaire départemental du Parti Radical 31) à Jean-Luc Moudenc, qui ferait suite à celui de François Chollet : « Le problème est maintenant de savoir combien de personnes ils vont entraîner avec eux… Dans le cas d’un score serré au deuxième tour entre Cohen et Moudenc, ces apports, même s’ils ne pèsent pas lourds d’un point de vue strictement électoral, ne seront pas négligeables. Ils seront une plus-value nécessaire. Ces ralliements précoces, qui mettent l’ancien maire dans une position de force vis-à-vis de Christine de Veyrac et de René Bouscatel, entraîneront forcément des contreparties. Chollet et Bolzan jouent déjà une place d’adjoint en cas de victoire de Moudenc. »

 

Stéphane Baumont



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.