Aubin dégaine contre Sottil

Patrick Aubin, délégué départemental du Parti Libéral démocrate et membre du bureau de l’UDI 31, est en colère suite à une interview d’Alain Sottil, candidat déclaré à Muret, mise en ligne sur le site du JT. Il y déclarait : « je suis soutenu par toutes les composantes de l’UDI ». Patrick Aubin réplique : « Je n’ai eu aucune information ni au niveau départemental, ni au niveau national pour dire que M. Sottil avait l’investiture de l’UDI. En dehors de Toulouse, rien n’a été décidé ! Je ne vois donc pas comment un individu peut prétendre avoir cette investiture, et encore moins avoir le soutien de toutes les composantes de l’UDI… D’ailleurs en tant que responsable de parti, ce monsieur ne m’a pas contacté. Et en plus sur Muret nous avons un adhérent de mon parti, qui est au conseil national et départemental de l’UDI, qui est plutôt dans l’équipe emmenée par Laurent Jammes… » Des propos qui résonnent comme un avertissement envers Alain Sottil : « Le comportement de Sottil dans la commune où il était maire, Eaunes, me fait dire qu’il n’est pas le bon candidat pour Muret. Il devrait rester dans sa commune, vu le bordel qu’il y a… Qu’il remette de l’ordre chez lui avant de venir mettre le bazar ailleurs. Placer des gens de sa famille un peu partout, c’est ni l’esprit libéral ni l’esprit centriste, dans tous les cas c’est sans moi ! »



7 COMMENTAIRES SUR Aubin dégaine contre Sottil

  1. Patrick dit :

    Patrick Aubin est un copain de Laurent Jammes, il n’est donc pas étonnant qu’il prenne parti avec autant de virulence contre Alain Sottil.
    Cette virulence, cette agressivité semble symptomatique de l’impuissance de Mr Jammes à fédérer les forces de droite autour de lui… Sottil semble bien plus populaire et soutenu que lui !!!
    Quant à Mr Aubin, je pense que non content de se faire ridiculiser sur Tournefeuille (souvent en justice…. toujours condamné!!!) …. il a besoin de se faire de la publicité sur Muret. Pathétique.

    • Patrick Aubin dit :

      Ayez le courage de donner votre nom et nous irons en justice car ce que vous écrivez ici est de la diffamation.

      Quand on écrit quelque chose, il faut avoir les vraies informations, pas celle des rumeurs. Se faire le jeu du populisme et de la connivence, c’est cela qui est plutôt pathétique.

  2. Patrick dit :

    Alors on va procéder par ordre:
    - Commencez par citer les personnes que Mr Sottil aurait “placées” , c’est à dire recrutées au détriment d’autres personnes, à diplôme égal….
    - Si c’est, selon vos dires le “bordel” à Eaunes, citez des exemples, pas des rumeurs.
    Car lâcher des mots comme les vôtres peuvent aussi donner lieu à des poursuites…. Non?
    Mais cela vous le savez bien car vous êtes coutumier des procédures contre Mr Raynal (source: PV du conseil municipal + la DDM).
    Vous m’accusez de populisme et de connivence, mais votre premier message est de ce tonneau là.

    Enfin, si l’esprit libéral et centriste est d’être très souvent absent des conseils municipaux, ça en dit long sur votre éthique d’élu!! ( les PV de Tournefeuille attestent de vos absences fréquentes!!!)
    Cordialement.

    Patrick

  3. Patrick Aubin dit :

    Ne vous retranchez pas derrière l’anonymat, on gagnera en sincérité dans le débat.

    Quand on a une fonction d’élu, on n’en profite pas pour placer les gens de sa famille dans des fonctions administratives payées par les autres : cela s’appelle du népotisme. Si vous voulez dire que les personnes ont des compétences et les diplômes pour, alors qu’ils aillent exercer leur talent dans des lieux reculés. Il n’y a qu’en France que cela ne choque personne !
    Eaunes semble pour vous respirer la sérénité au niveau politique malgré ce qu’en disent les journalistes (si vous êtes un lecteur assidu de la DDM, cela n’a pas du vous échapper).

    Il semble aussi que vous ne lisez sur les comptes-rendus à votre sauce ou juste ce que vous voulez bien lire. Si vous avez du temps de lire les comptes-rendus de Tournefeuille, alors lisez-les complétement. Si j’avais les moyens (égalité devant la justice pour les élus) dont dispose le maire de Tournefeuille mais aussi une opposition qui sache s’opposer au lieu de voter pratiquement systématiquement avec les socialistes, le maire de Tournefeuille ferait aujourd’hui pale figure. Mais a priori il vous échappe toutes les connivences qui existent localement. Aussi éviter d’avancer des choses que vous ne maitrisez pas.

    Enfin pour mes absences, je pense que vous n’avez pas très bien compris ce qu’est le libéralisme et que le constructivisme n’est pas la tasse de thé des libéraux. Aussi les délibérations prises dans le bureau du maire qui spolient les citoyens avec un conseil municipal qui sert de salle d’enregistrement, c’est pas très passionnant lorsque le débat est confisqué. Si vous êtes un lecteur assidu des comptes-rendus municipaux, j’espère que vous avez pu lire le fait que le maire m’a censuré à plusieurs reprises dénotant un réel sens de la démocratie.

  4. Harry Bow dit :

    Monsieur Aubin, bonjour.

    Permettez moi de vous dire que je trouve votre “sortie” un peu pathétique.
    Ce n’est pas en vous mêlant de la campagne des municipales à Muret que vous gagnerez en crédit sur Tournefeuille.

    A l’inauguration de sa permanence de campagne, monsieur Sottil était soutenu par Messieurs Iglesis et Chatillon, présents ce jour-là. Ça suffit à accorder du crédit à ce qu’il annonce non ?

    Je ne ferai pas le procès de votre action politique sur Tournefeuille, car je ne la connais pas. Gagnez la mairie de Tournefeuille, et vous aurez tout loisir de faire vos preuves.
    En revanche, faites de même pour Eaunes. Ne jugez pas sans connaître. Comment pouvez-vous connaître un contexte politique local alors que vous résidez à l’opposé de Eaunes ?

    Franchement, en tant que délégué départemental du Parti Libéral démocrate et membre du bureau de l’UDI 31, vous devez être capable de mieux faire…

  5. Patrick AUBIN dit :

    Harry Bow… encore quelqu’un qui se retranche derrière un pseudo, mais bon, c’est ainsi.

    Je suis le délégué du PLD Haute Garonne et le contact local du PLD pour Midi-Pyrénées. Donc je me mêle de ce qui me regarde lorsque M. Sottil prétend dans la presse avoir le soutien de toutes les composantes de l’UDI. Ce n’est pas le cas et le dernier bureau de l’UDI a confirmé ce point.

    Si M. Chatillon et Iglésis sont venu à Muret, ils l’ont fait en leur nom et pas au nom de l’UDI. Là aussi je vous demande de vous en référer à la conclusion que les responsables de l’UDI Haute Garonne a prise sur ce sujet.

    Je me passerai de conseils en ce qui concerne Tournefeuille et l’action du PLD, surtout de la part d’individus qui n’ont pas le courage de signer leurs commentaires. Là vous pourriez mieux faire aussi plutôt que d’agir dans l”anonymat…

  6. Harry Bow dit :

    Monsieur Aubin,

    c’est pas parce que vous vous affichez que cela vous autorise à dire que c’est “le bordel” à Eaunes ?
    Vous n’y vivez pas, vous avez quoi comme références ? La dépêche ? des “on dit” de personnes mécontentes du maire ? Combien de fois êtes vous venu à Eaunes ? Moi, je vis à Eaunes, et je peux vous dire que ce n’est pas ce que vous décrivez. Nous y sommes très bien. Allons, soyons sérieux…

    Pour ce qui est du soutien de l’UDI à Alain Sottil, je vous renvoie à l’article de presse du 11 mars 2013 paru dans La Dépêche, page 14, dont je vous retranscris le texte, ça vous évitera de chercher. Un communiqué qui contredit le bureau de l’UDI donc… il est où “le bordel” ?

    “UDI – Derrière Alain Sottil.
    «L’UDI- 31 consciente des enjeux des prochaines élections locales, loin de tout dogme et de toute démagogie, a décidé de soutenir Alain Sottil dans sa conquête de Muret» précise- t- elle dans un communiqué.
    «L’UDI est convaincue qu’Alain Sottil est le seul, avec son équipe, à pouvoir apporter aux muretaines et aux muretains la cohérence et la cohésion sociale qui vont être nécessaires dans le contexte de baisse des dotations aux collectivités territoriales,
    imposées par l’Etat. Il saura corriger, avec l’appui de l’UDI, les engagements inconséquents de l’actuelle majorité muretaine.
    Pour avoir observé, au cours de longues séances de conseils municipaux, l’intolérance de la municipalité en place et son refus de dialogue avec l’opposition républicaine, nous sommes sûrs que la candidature d’Alain Sottil apportera la respiration démocratique que tous attendent avec impatience»,
    conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.