Sur le terrain avec Marie Garcia

Candidate socialiste à L’Union, Marie Garcia a attendu l’investiture officielle de son parti pour lancer sa campagne de terrain. Cette semaine, elle envoie sa première lettre aux Unionais. Le coup d’envoi est donné.

 

Marie Garcia n’en est pas à sa première campagne à L’Union. Tête de liste en 2008, elle était déjà sur les listes de 1995 et 2001 (et siège au conseil municipal depuis cette date). Elle connaît les dossiers, et l’expérience de 2008 lui a servi de leçon : partie en campagne « très tardivement car nous n’avons eu l’accord de la fédération qu’en décembre », elle avait manqué de temps pour s’organiser. « J’étais néophyte en politique », avoue-t-elle, mais cette fois, j’ai demandé clairement à la section PS dès février ce qu’on décidait pour les municipales. » Marie Garcia insiste sur l’aspect collectif de sa campagne : « Je n’élabore pas un programme toute seule dans mon coin, nous avons mis en place des commissions thématiques de travail puis il y a l’équipe de campagne où chacun a son rôle, comme la communication et la gestion des finances », explique la candidate. En ce moment, les petites mains s’activent pour que la première lettre de la candidate aux habitants soit envoyée d’ici la fin de semaine prochaine.

D’ici quinze jours, elle battra le terrain pour aller à la rencontre des Unionais, et peut-être trouver de bonnes volontés pour compléter sa liste avec des noms de la société civile. Porte à porte, réunions thématiques, échanges avec le tissu associatif se préparent avec le « noyau dur » de sa future liste.  « A nous de convaincre ! », lance-t-elle avec ferveur.

 

Repère :

Marie Garcia est issue du milieu associatif. Engagée depuis 1979 au sein d’Amnesty international, elle a contribué à l’installation du pôle toulousain. En 1988, elle crée une crèche parentale, puis s’engage auprès de la FCPE, association de parents d’élèves.

 

Coralie Bombail



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.