« Onfield », concept lancé par l’UDI, sera à Toulouse dimanche

Des militants UDI ont lancé un nouveau concept en juin dernier, nommé « OnField » (sur le terrain, ndlr). L’opération, qui consiste concrètement à parler de politique avec la population, a déjà traversé plusieurs villes de France. Dimanche prochain, un stand OnField, s’installe à Toulouse.

 

« Le principe d’OnField est d’aborder les gens pour les questionner sur leur vision de la politique », explique Julien Grandchamp, référent OnField sur Toulouse, et militant UDI. Pas question, pour autant de faire du prosélytisme, d’inciter les passants à voter pour le parti ou à y adhérer. « Nous sommes deux volontaires sur la ville, et mon équipier n’est pas militant », tient à signaler Julien Grandchamp. En outre, il n’y a ni tracts, ni logo UDI sur le stand. Les questions portent principalement sur la méfiance générale des citoyens envers le monde politique, « notre objectif est d’en comprendre les raisons et de trouver des solutions pour y remédier », explique le référent OnField. Une approche qui se veut innovante, « et qui a eu un bon accueil dans les autres villes » (une quinzaine a déjà reçu l’expérience, dont Bordeaux, Nantes et Montpellier, ndlr). A Toulouse, le stand s’installera au marché Victor Hugo, de 9h30 à 16h. La candidate UDI, Christine de Veyrac a déjà prévu d’aller soutenir sur terrain cette initiative.

L’opération se terminera fin septembre. Toutes les données collectées seront réunies dans un « cahier de doléances ». « Une synthèse générale sera ensuite établie, mise en ligne et envoyée aux 70 parlementaires UDI », annonce Julien Grandchamp.

Coralie Bombail



2 COMMENTAIRES SUR « Onfield », concept lancé par l’UDI, sera à Toulouse dimanche

  1. De pizzol dit :

    Très beau projet et arrivant au bon moment ! À suivre

  2. Francine Rivière dit :

    Très beau projet, prometteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.