Après les départementales, Romain Cujives (PS) accélère. L’opposition toulousaine renaît.

cujives
Romain Cujives accélère

Cet élu d’opposition à Toulouse et à la métropole était plutôt silencieux depuis de longs mois. Il hausse le ton et envoie un message à ses adversaires et aux siens : « Nous devons accélérer le rythme de l’opposition. »

Romain Cujives est heureux suite aux résultats d’hier soir. Il souffle même : « On ne peut tout de même pas bouder notre plaisir, mais il faut garder de l’humilité dans nos réactions. Il y a quelques mois en arrière nous étions au fond du trou. » L’élu toulousain n’oublie donc pas les récentes défaites aux municipales, européennes et sénatoriales : « Il a fallu recréer une dynamique, et force est de constater qu’aujourd’hui ce PS haut-garonnais ne ressemble plus vraiment à un mouvement moribond. Le renouveau est passé par là avec une équipe fédérale rajeunie, qui en veut terriblement. » Si l’ampleur du résultat d’hier soir surprend tout de même Romain Cujives, à l’heure où l’exécutif est à la peine, il est selon lui le résultat de plusieurs facteurs : « 1/ Nous avions un bon bilan qui était connu 2/ Nos candidats ont porté un bon projet avec une vision à la fois sur le proche et long terme 3/ Notre parti a tout simplement réussi une belle campagne. »

« Les Toulousains sont exigeants »

L’homme est également un opposant toulousain à Jean-Luc Moudenc, et n’oublie pas de sortir les griffes. L’opposition toulousaine souhaite repartir sur de nouvelles bases suite à ce scrutin départemental : « Force est de constater que Jean-Luc Moudenc avait fait un pari. Il suffisait de voir sa photo sur tous les tracts de nos concurrents pour s’en apercevoir … Le pari a échoué. Les haut-garonnais ont apporté la meilleure réponse possible au Capitole. Le maire de Toulouse n’est pas hégémonique ! Le territoire est bien loin de lui appartenir. Les Toulousains sont exigeants, et nous en avons déjà fait les frais au PS. Cette fois-ci c’est Moudenc qui a été sanctionné.» Et à Romain Cujives de cultiver sa place au sein de cette opposition. Le jeune homme se plaçant pleinement pour l’avenir : «  Cette victoire doit nous inciter à accélérer le rythme de l’opposition. » L’appel est lancé autant à destination de la majorité municipale que de son propre camp. Romain Cujives avait été plutôt silencieux depuis un an (« Il fallait prendre du recul après une telle défaite »), désormais nous avons retrouvé le son de sa voix. « Les Toulousains n’aiment pas les politiques qui baissent la tête », nous confie-t-il. L’ambition est donc bien là.



UN COMMENTAIRE SUR Après les départementales, Romain Cujives (PS) accélère. L’opposition toulousaine renaît.

  1. Arrou Frédéric dit :

    Romain Cujives est content, les socialos sont contents, tout montre que le bonheur s’arrête là ou commence le confort d’un siège…Je ne suis pas content, je regarde les scores effarants du fn, je ne suis pas content. Pas du tout, je suis abasourdi que l’on puisse se satisfaire de son petit confort et de victoires en trompe l’oeil. Il y a un an, Pierre Cohen a pris une gamelle monumentale alors qu’il avait tout pour gagner? Depuis, j’ai espéré une analyse autocritique, un retour sur erreur, une remise en cause. Rien. Peut-être n’ai-je pas été assez vigilant, mais non. La faute, c’est les autres, le contexte. J’ai alors trouvé la même suffisance et la même incompétence que dans les propos du petit Cujives. Va travailler jeune homme, va te confronter à une réalité qui te changera de l’illusion d’un monde protégé dans lequel nombre de tes camarades se vautrent en toute ignorance à défaut d’innocence. Je ne suis pas content, pas du tout. Les régionales se profilent, Martin Malay va partir en laissant probablement la place à une guerre des ambitieux qui ne manquera pas de faire le lit du FN qui déjà, poli ses arquebuses dans les régions les plus reculées de l’intelligence (je ne cite que pour illustration le département du Gard qui m’est cher). Parmi les élus de ce week end, il y a des gens que j’estime profondément, d’autres que je méprise dans les mêmes pro^portions. Ne soit pas trop content petit Cujives, sinon, tu risques de tomber dans un miroir qui ne sera en fait que ton reflet dans une flaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.