Alain Sottil, candidat à Muret : « Le bilan de Mandement est mitigé »

Le candidat Divers Droite Alain Sottil et sa colistière Florence Caussade

Alain Sottil a déclaré sa candidature « divers droite » à Muret, en décembre dernier. Dans le cadre de notre dossier de la semaine, « Municipales 2014 : Les points chauds de l’agglo », nous revenons sur sa démarche. Voici son interview complète.

 

Alain Sottil, où en êtes-vous aujourd’hui, dans la constitution de votre liste et dans votre campagne ?

Ma liste est quasiment bouclée. J’ai tenu à réunir des personnes aux compétences professionnelles diverses, afin d’avoir un échantillon représentatif de la population. J’ai respecté un certain équilibre des âges, environ 35% ont moins de 40 ans. Quant à leur tendance politique, ils sont pour la plupart classés divers droite mais la grande majorité est non encartée. Le programme sera dévoilé à la rentrée.

Vous êtes soutenu par l’UDI, attendez-vous une investiture UMP, comme vous l’espériez en décembre dernier ?

Effectivement, je suis soutenu par toutes les composantes de l’UDI. Pour l’UMP c’est plus compliqué car il y a deux candidats potentiels à Muret. Laurent Jammes est également en train de constituer son équipe. L’UMP tergiverse, elle aimerait bien qu’on s’entende…

L’union avec Laurent Jammes est-elle envisageable, selon vous ?

Une tentative de rapprochement a été faite, mais c’est problématique car nous ne sommes pas d’accord sur la constitution de la liste. Moi je veux une équipe nouvelle, seulement deux personnes sont des anciens élus de la municipalité muretaine. Et puis, nous avons réussi à enclencher une dynamique autour ma candidature, je ne veux pas la casser. En revanche, si d’autres personnes veulent nous soutenir, elles sont les bienvenues !

Quel reproche principal adressez-vous à André Mandement, maire actuel (PS) de Muret ?

La majorité actuelle manque de vision à long terme. Le bilan d’André Mandement est mitigé. Il y a de nouveaux équipements comme des bureaux, un cinéma, un supermarché, mais c’est confié au secteur privé. Sans oublier son projet de transférer le terrain de sport du nord au sud de la ville, ce qui détruit un poumon vert de Muret. Je suis contre, je préfèrerais qu’on étoffe celui existant. Notre programme sera centré sur les préoccupations des Muretains, à savoir l’emploi via le développement économique de Muret, la circulation et la sécurité.

 

Propos recueillis par Coralie Bombail

 



UN COMMENTAIRE SUR Alain Sottil, candidat à Muret : « Le bilan de Mandement est mitigé »

  1. Patrick AUBIN dit :

    C’est faux, il n’a pas le soutien du parti libéral…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.