3 questions à Marie-Hélène Mayeux-Bouchard

Ancienne élue municipale chargée des affaires internationales (2001/2008) – UMP

Comment jugez-vous le bilan de la majorité municipale en ce qui concerne les relations internationales ?

J’ai le sentiment que c’est du vent ! Cette municipalité préfère les mondanités à l’action, et a perdu les notions de solidarité et de fraternité. Pour exemple, Ndjamena (capitale du Tchad, ndlr) a été complètement oublié durant cette mandature, or avec Philippe Douste-Blazy et Jean-Luc Moudenc nous avions entamé un travail de fond. Ils nous attendaient ! N’oublions jamais que les relations internationales dans une mairie c’est aussi ouvrir les portes de l’économie.

Les années Cohen ?

J’ai l’impression que c’est une ville qui s’est appauvrie intellectuellement. Elle est devenue un gros bourg de campagne. L’équipe en place, au nom d’une idéologie grotesque, n’a eu de cesse que de gommer tout ce qui pouvait raccrocher à la mémoire et à l’identité de la ville.

La campagne municipale va battre son plein. Souhaitez-vous participer à la future liste Moudenc ? Allez-vous faire acte de candidature auprès des militants UMP pour y figurer ?

J’entends bien être de la partie ! Si toutefois nos élections internes pour la désignation des membres de la liste se déroulent en toute transparence … Je préviens mes instances, attention ! Pour l’instant je n’ai pas de doutes, je ne fais que m’inquiéter …

Propos recueillis par Thomas Simonian

 



4 COMMENTAIRES SUR 3 questions à Marie-Hélène Mayeux-Bouchard

  1. X dit :

    Bravo à Marie-Hélène Mayeux Bouchard !
    En espérant vous voir sur la liste de mr Moudenc pour 2014 !
    Vous n’avez jamais cessée de travailler depuis 2008, vous méritez votre place à la Mairie de Toulouse !

  2. Mounette . dit :

    Nous comptons sur votre présence dans la nouvelle équipe ..Des nouveaux certes mais Monsieur Moudenc a besoin avec lui de personnes compétentes

  3. saintrailles dit :

    Bonjour à Marie Hélène mayeux Bouchard.
    En communication, la caricature est intéressante. Maintenant, quand vous voyez Toulouse aujourd’hui comme un gros bourg de campagne, je me demande si vous êtes lucide ou un peu resté dans le 20ème siècle.
    Pour info : aujourd’hui M. Moscovici visite les ateliers d’Airbus avec 50 ambassadeurs français…. Et vous ?

  4. Mayeux-Bouchard dit :

    Moscovici et les Ambassadeurs français?…. simple formation sur place de nos VRP!
    Par contre, avec JLM, nous avions reçu les Ambassadeurs du Monde Arabe, susceptibles d’acheter notre technologie ….! .simple “détail” me dire-vous !
    Il serait bon de suggérer aux médias nationaux, comme aux émissions météorologiques de ne pas oublier systématiquement Toulouse; mais serait-ce là de leur part, confirmation que nous sommes un gros bourg ….je n’ose le croire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.