3 questions à Jean-Pierre Albouy

Jean-Pierre Albouy

Législatives : Il souhaite être le candidat centriste sur la 10ème circonscription

Pourquoi vous engager en politique ?

J’ai un profil atypique étant professeur de musique en conservatoire et ancien propriétaire du «Havana Café» à Ramonville. C’était un lieu de convivialité et d’échanges qui permettait un lien fort et simple entre artistes et public de tous horizons. De la musique à la politique, c’est un pas de plus que je me sens prêt aujourd’hui à franchir. Je veux me mettre au service, et non me servir.

Quelles sont les idées fortes de votre campagne ?

Mes maîtres-mot sont : réconciliation, imagination, bon sens et sincérité. Je souhaite dépasser ces clivages et ces antagonismes qui nous divisent entre vie urbaine et ruralité, agriculteurs et écologistes, petits/moyens entrepreneurs et grands patrons, jeunes générations et personnes âgées, modèle économique libéral et expériences alternatives…

Comment vous situez-vous entre mandat national et action locale de terrain ?

Le député exerce un mandat national, mais je souhaite être un élu de terrain. Je suis un adepte de la rencontre directe avec nos concitoyens. Je veux rencontrer, écouter, débattre et imaginer avec les habitants de la 10ème circonscription. J’ai une grande confiance dans leur bon sens, leur pragmatisme, leur imagination et leur générosité.

 

 

 



UN COMMENTAIRE SUR 3 questions à Jean-Pierre Albouy

  1. Martin dit :

    Voila quelqu’un qui parle vrai, ca nous change des discours habituels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.