3 Questions à Jean-Jacques Bolzan

Président régional du Parti Radical – Colistier de Jean-Luc Moudenc

Qu’avez-vous pensé du premier débat télévisé « Municipales 2014 » diffusé sur France 3 ?

Selon moi le timing n’était pas forcément le bon, et ce débat est venu trop tôt dans la campagne. J’y ai vu un vrai changement chez Jean-Luc Moudenc que j’ai trouvé plus ferme vis-à-vis notamment du Front National et du Front de Gauche. Il a été précis sur ses engagements. C’est lui qui a endossé le costume de maire durant ce débat.

La sécurité devra-t-il être « le » sujet de la campagne…

Oui car c’est un thème sur lequel on peut agir rapidement ; c’est une question de volonté politique.  Mais nous n’oublierons pas non plus de parler transports et emploi, qui seront deux autres marqueurs de notre campagne.

Pourquoi relancer l’idée enterrée d’une deuxième rocade ?

Parce que c’est une nécessité ! Je le vois tous les jours en allant travailler. Notre rocade est saturée, elle a besoin d’un nouveau contournement qui pourrait passer en amont par Léguevin et L’Isle-Jourdain. Tout est engorgé, la ville se développe… Et pourtant il n’y a aucune création de nouvelles structures routières. Il va falloir commencer à penser aux Toulousains, non ?

Propos recueillis par Thomas Simonian

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.