3 questions à Franck Pech

Franck Pech

 

Responsable de la communication du FN Haute-Garonne

 

A 15 jours du premier tour, êtes-vous optimiste sur l’issue du scrutin ?

Rien n’est joué et la conquête des électeurs reste et demeure l’objectif n°1. Nous devons continuer à convaincre. Ceci-dit, je reste confiant quant à l’issue du scrutin. Marine Le Pen se situe bien au-dessus des chiffres annoncés lors des récents sondages.
 

Il y a aujourd’hui une guerre médiatique entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Vous battez-vous sur le même électorat ?

En ce qui concerne cet affrontement avec Monsieur Mélenchon, il est évident que nous nous battons sur le même électorat, sauf que le Front National combat pour rendre la parole au peuple, et pour redonner sa souveraineté à la France. Le Front de Gauche lui, a des visées internationalistes.

 

Nicolas Sarkozy a-t-il «droitisé» son discours pour vous concurrencer ?

 

La «droitisation» subite du discours de Nicolas Sarkozy ne trompe personne. Il s’agit une fois encore d’une tactique pour «siphonner» les voix de notre électorat. Nous ne sommes pas dupes et les électeurs préféreront toujours l’original à la copie.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.