3 questions à : Eric Gautier

Eric Gautier

Conseiller municipal de Portet-sur-Garonne

Législatives : Candidat sur la 9ème circonscription

 

Vous apportez votre soutien à la candidature de François Bayrou. Pour quelles raisons ?

Cette élection est d’abord une affaire d’hommes. François Bayrou a un programme visionnaire et réaliste pour nous sortir de l’impasse sociale et économique. Son expérience de la République à laquelle il a consacré sa vie, lui donne la crédibilité pour présider la France. Il a été le premier à alerter sur l’endettement, le «produire en France», les trafics d’armes.

 

Pensez-vous qu’une reconstruction du centre est nécessaire à la vie politique française ?

«Reconstruction» signifierait qu’il y a eu destruction, ce qui n’est pas le cas. Un parti central fort est absolument nécessaire pour construire l’alternance : c’est ce à quoi travaille le MoDem depuis plusieurs années. La tâche n’est pas aisée car cela ne fait le jeu ni de l’UMP, ni du PS, qui veulent réduire le débat public à un bilatéralisme. Il nous faut réunir les démocrates, les humanistes, les républicains, les progressistes, les écologistes venus de la droite et de la gauche, ainsi que la société civile pour sortir de cette langue de bois, de cette république du copinage et de l’entre soi.

Quel est le sens de votre candidature aux prochaines élections législatives ?

La France a besoin d’une nouvelle génération de députés pour se transformer. J’ai une solide expérience d’élu local dans ce qu’il y a de plus difficile : l’opposition. Je mènerai les combats nécessaires pour donner une réelle transparence à la vie publique, comme je l’ai fait au conseil municipal de Portet en faisant annuler avec Maître Sacha Briand les comptes de 2005 et le budget de 2006. Nos concitoyens ont besoin de rétablir ce lien de confiance avec leurs élus. Je veux porter les voix de la 9ème circonscription où je suis né, je vis et je travaille pour que mes concitoyens puissent se réapproprier ce qui leur revient de droit : La République.

Propos recueillis par Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.