3 questions à Elisabeth Pouchelon

Conseillère régionale UMP

Pour quelles raisons avez-vous décidé de ne pas être sur la liste Moudenc aux municipales ?

Je pense qu’il ne faut pas courir après toutes les élections et tous les mandats. Il faut savoir permettre aux autres de s’exprimer… Par ailleurs, j’ai fait le choix de vie de maintenir ma profession de cardiologue et de ne pas vivre de la politique. Après avoir participé plus qu’activement aux campagnes régionales puis législatives, il m’a semblé bon de faire une pause.

Qu’est-ce qui pourrait faire gagner Jean-Luc Moudenc ?

Il y a avant tout le bilan de Pierre Cohen qui n’est pas bon. Il y a énormément de déçus y compris dans son propre camp. Mais il y a également le contexte national qui va énormément jouer dans cette campagne, avec des difficultés qui sont inhérentes au Parti Socialiste. Ce rejet de François Hollande pourrait influer sur le choix des électeurs.

Quelle opinion sur ce début de campagne ?

Jean-Luc a toujours un coup d’avance. Il a démarré très tôt, a présenté sa liste avant tout le monde et dévoile désormais des éléments de son programme. Pour le reste, il demeure encore de nombreuses  d’incertitudes… Qui ira vraiment jusqu’au bout ? Qui a réellement sa liste complète ?

Propos recueillis par Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.