3 questions à David Gerson

Vient d’être investi par l’UMP pour les municipales de Blagnac

Comment est-arrivée cette investiture ?

Je suis Blagnacais de naissance, engagé en politique depuis plusieurs années notamment au sein de « République Solidaire » le mouvement de Dominique de Villepin … Je suis revenu à Blagnac en début d’année, et Sacha Briand l’ayant su, lui ne se représentant pas, il m’a proposé avec Jean-Luc Moudenc, de prendre la tête de liste. Je n’ai pas hésité un seul instant.

Ce combat ne vous fait pas peur ?

Pas du tout. Nous savons que cette ville est une terre de gauche mais elle ne le restera pas encore pendant des années … Le contexte national devrait jouer un grand rôle durant cette campagne, ainsi que les compétences transférées à la communauté urbaine. La mairie n’a plus forcément la main sur toutes les décisions. Le but est donc qu’un maximum de villes membres de « Toulouse Métropole » change de bord politique.

Un mot sur votre adversaire, le maire-sortant Bernard Keller…

Il est aujourd’hui dans la position d’un maire qui est là depuis vingt ans. Il lui manque désormais du dynamisme ! Ses projets ne sont que sur du très court-terme, et cela manque de vision pour Blagnac. Depuis son arrivée, deux Blagnac se sont créées avec l’échec d’Andromède et un centre-ville dans lequel il ne reste plus que des banques…

Propos recueillis par Thomas Simonian



UN COMMENTAIRE SUR 3 questions à David Gerson

  1. Bourzat gregory dit :

    Suite a David gerson il n’a aucun mandat aussi pas de responsabilités au sein de republique solidaire le mouvement et en sommeil depuis 2 ans aucun soutien de Dominique de Villepin cordialement Bourzat Gregory !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.