3 questions à Alexandre Marciel

Adjoint au maire PRG de Toulouse

 

Quelle place la notion de laïcité prend-elle dans votre engagement public ?

 

Un combat de tous les instants… Au même titre que la laïcité est un principe fondateur de notre République, prenant corps dans la loi de séparation des églises et de l’Etat. De la même manière l’élu républicain que je suis, doit à chaque instant de sa vie, persévérer pour développer une liberté de conscience éclairée et rester vigilant pour échapper à l’influence des différents lobbyings et a fortiori de ses croyances personnelles.
Vous êtes en charge de la commission extra-municipale des noms de rues toulousaines. Là-aussi ces notions de laïcité et de radicalisme semblent vous guider…

 

La dénomination d’une rue ne peut être réduite à un simple acte administratif. Donner un nom à une rue, c’est donné du sens en faisant appel au devoir de mémoire. Nous avions donc le devoir de faire figurer certaines femmes et certains hommes au panthéon de la ville rose. De grandes figures radicales comme Cécile Brunschvicg, Léon Bourgeois, Pierre Cot, féministes comme Louise Michel, Arria Ly, Louise Weiss, de la résistance, Serge Ravanel, Robert Folus, Jorge Semprun ou plus internationales comme Martin Luther King, Anna Politkovkaïa ou Indira Gandhi, sont autant de phares qui désormais nous guident dans la ville.

 
Votre parti (le Parti radical de gauche) a décidé de s’impliquer dans l’organisation de la commémoration de la loi sur la laïcité*. L’occasion de rappeler l’histoire de votre mouvement ?

A force d’entraînement, le «réflexe laïque» devient naturel, consubstantiel de nos réflexions et de nos actes au quotidien. C’est donc bien naturellement, en tant qu’adjoint au maire toulousain, que j’ai défendu avec beaucoup de bonheur avec mes amis Radicaux, et tous les Républicains toulousains, la création à côté du Capitole d’un Espace de la Laïcité (en accord avec Laïcité 2005), d’un Espace Giulio Césare Vanini (en accord avec la Libre Pensée), des quais de l’Exil Républicain Espagnol…

 

*Commémoration des 107 ans de la Laïcité ce dimanche 10h place St Georges

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.