Alex Lekouid
Alex
Lekouid
L comme Lekouid

ZOO EST ARRIVÉ…

 

Un peu de tendresse dans ce monde de brutes : le visage enfoui dans son oreiller, le jeune Paul pleure dans son lit. Perdu, il ressasse ce que lui a dit sa maman un peu plus tôt « Mon chéri, papa est muté dans une grande capitale, nous devons déménager très vite. Il va falloir malheureusement se séparer de ta jument et réapprendre à vivre en milieu urbain; mais je suis sûre que tu vas trouver de nouvelles activités dans cette grande ville.» Malgré les promesses, Paul est abattu et se demande à quoi va ressembler sa vie sans la ferme, l’écurie et Beauty. La nouvelle maison est un cube au milieu d’autres cubes, posés les uns sur les autres, formant des colonnes carrées qui se perdent dans les nuages. Les voitures passent sans discontinuer, des centaines de gens sur les trottoirs courent nuit et jour dans un bruit infernal. Très vite, le jeune garçon sombre dans le mutisme et le chagrin, cela fait un mois qu’il est là, pourtant son esprit est toujours à cheval, près du lac. Le regard accroché aux passants, à travers la vitre de sa chambre, il remarque un homme sandwich. Sur ses panneaux, des animaux sauvages, avec écrit en gros : « le Zoo rouvre aujourd’hui. » Le garçon court demander à sa mère s’il peut aller voir « c’est juste derrière maman ». Son cœur bat en prenant l’ascenseur ; sur place il découvre toute l’animalerie et se sent revivre quand  devant une cage vide, il lit “Je m’appelle Beauty“. Il regarde mieux et devine une masse poilue immobile dans la paille.Au dîner, il décrit tout ce qu’il a vu avec beaucoup d’enthousiasme, les parents soulagés de le voir revivre, l’autorisent à y aller quand il veut après l’école.

 “L’animal se met à serrer doucement les doigts de celui qu’il reconnaît”

Le lendemain, il se rend directement devant la cage mystérieuse et se retrouve nez à nez avec un énorme singe, bien mal en point. Le garçon demande à un employé « qu’est-ce qui est arrivé à Beauty ? » L’homme désolé répond « il a été arraché à sa famille et blessé par des braconniers au Gabon, depuis il se laisse mourir. Je dois le soigner, tu veux regarder, allez viens.» Le soigneur applique les soins au mastodonte qui ne bouge pas et qui n’a d’yeux que pour l’adolescent accroché aux barreaux. Après chaque sortie d’école, le petit bonhomme rend visite à son nouvel ami, jusqu’au jour où il trouve place vide. Le garçonnet s’approche du local vétérinaire et voit les soigneurs tenter de réanimer le grand singe. Il se précipite auprès de son ami « Beauty ! Je sais ce que tu ressens, mais tu dois te battre. Moi aussi j’ai quitté ma maison et les gens que j’aime; j’étais perdu comme toi, jusqu’à ce que je te trouve. Ne meurs pas Beauty, j’ai besoin de toi.» Les assistants raccompagnent l’enfant en le rassurant, mais la cause semble perdue.Persuadé qu’il n’a pas survécu, Paul  ne revient pas au zoo ; bouleversé, il se réfugie dans le silence et la solitude, au grand dam de ses parents. Quelques jours plus tard, le papa récupère son fils à l’école et l’emmène dans une clinique en urgence. Ils entrent et découvrent le singe inanimé qui vient de subir une lourde opération. Paul s’approche, prend la main de la bête pour lui exprimer sa compassion tout en pleurant. L’animal se met à serrer doucement les doigts de celui qu’il reconnaît, soupire et finit par ouvrir les yeux sur son jeune ami. Tout le monde éclate de joie en criant « il est revenu à lui, il va s’en sortir, bravo petit.» Depuis, Paul s’occupe de Beauty et veut apprendre le métier. D’ailleurs sur la porte de sa chambre on peut lire : tout a mal commencé dans cette ville, mais, Zoo est arrivé !

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.