Alex Lekouid
Alex
Lekouid
L comme Lekouid

Un amour de rêve 2/2

Les mains soudées, tournés l’un vers l’autre, ils nese quittent des yeux que lorsque la voiture s’arrête au bord d’un lac, à l’arrière d’une vielle bâtisse coloniale. La végétation est verdoyante mais l’endroit a l’air abandonné. Ils pénètrent dans la maison par une lourde porte ; seul le bruit de leurs pas les accompagne dans ce long couloir qui les mène dans une des chambres. Dans l’immense pièce blanche, il y a de hauts voilages qui volent au vent, des colonnes massives ornent les murs et d’imposantes statues d’ébène, souriantes, semblent les accueillir. Sans un mot, les amants s’assoient sur le grand lit en bois sculpté ; il approche ses lèvres de l’oreille de sa belle et lui fredonne en chuchotant une chansonnette pleine d’émotion. Les yeux fermés, elle cramponne les doigts de son amoureux à chaque fois qu’il reprend son souffle. Une fois son air terminé, telle une panthère affamée, elle se jette sur lui et le plaque sur le dos pour l’embrasser. Il est la proie de son désir qu’elle ne peut plus contrôler. Ils font l’amour avec passion pendant des heures, sans même prendre le temps de se déshabiller. Ce n’est qu’au petit matin, sur le grand tapis au pied du lit, que leurs corps nus s’endorment terrassés par la fatigue ; seul le bonheur reste. Soudain, elle est réveillée par un bruit strident. Prise de frayeur, elle se jette vers son bien-aimé pour se protéger, mais il n’est plus là. Elle ouvre grand les yeux en serrant son oreiller contre sa poitrine, regarde tout autour d’elle et ne comprend pas. « Mais… je suis chez moi ! » Il lui faut un long moment pour réaliser qu’elle n’a jamais quitté son lit et que la sonnerie n’est autre que celle de son réveil. Abasourdie, elle finit par se rendre à l’évidence : tout ce qu’elle vient de vivre n’était qu’un rêve. Assise dans sa cuisine les mains autour d’une tasse de café, elle est pensive et totalement chamboulée. Elle a du mal à définir si les sentiments qui lui restent sont illusion ou vérité. Elle ne peut pas s’empêcher de se demander qui est cet homme qu’elle a aimé. Quelques heures plus tard, dans un bar, elle confie son secret à sa meilleure amie. Malgré son embarras du moment, elle lui décrit chaque détail, chaque sensation qu’elle a vécu dans son histoire nocturne fantastique. Jamais elle n’avait ressenti autant d’amour, de liberté et d’harmonie avec un homme. Les heures qui passent ne suffisent pas à tout lui raconter ; alors rassasiée par son récit, son amie lui dit qu’il est tard et qu’elle doit rentrer. Le retour chez elle, le dîner et la soirée lui semblent interminables, elle ne sait plus où elle en est. Elle a beau se raisonner, elle n’a qu’une envie à présent, le retrouver dans le noir. À travers les volets entrouverts, le reflet de la lune se pose sur ses paupières justes fermées. Allongée sur son lit, elle sent un vent d’envie animer son corps à moitié dénudé, elle vient de se coucher. Tandis que les images reviennent peu à peu à son esprit, elle sourit gênée, en se préparant à dormir. Prise par le plaisir de pouvoir le revoir enfin, elle remonte le drap sur son visage rougi. Très vite, elle essaie de remettre de l’ordre dans ses souvenirs, soupire et plonge dans le sommeil en se disant : « J’espère retrouver mon amour de rêve.» Fin.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.