Yoann Rault-Wita
Yoann
Rault-Wita
Militant pour les valeurs de droite

UMP 31 : pour Laurence tapez 1, pour Maxime tapez 2, pour Charlotte tapez 3 !

La liste tant attendue dans le microcosme politico-médiatique toulousain a été révélée vendredi soir.  C’est Laurence Arribagé, Secrétaire Départementale de l’UMP 31, qui via son compte Twitter, a communiqué l’information.

Ils sont donc 30 à être candidats (dont trois à candidater en position non éligible) pour figurer sur la liste de Jean-Luc Moudenc à l’occasion des élections municipales de mars prochain.

Désormais c’est aux militants UMP de Toulouse de faire leur choix et de déterminer quelles seront les personnalités qui porteront haut nos valeurs en 2014. Qui sont ces 30 candidats ? Quelles sont désormais les règles ? Qui sera le grand vainqueur ? Décryptage.

32 profils tellement différents !

Cette liste est riche d’enseignements.

Tout d’abord, la première bonne nouvelle est la présence d’une quasi-parité. Non pas que je sois un grand défenseur de la parité en politique (je préfère penser que le talent et les compétences n’ont pas de sexe) mais il est plaisant de voir les volontés et les ambitions ne pas être engouffrées sous un tsunami de virilité.

La seconde bonne nouvelle, et c’est sûrement celle que j’attendais le plus, est l’émergence de nouveaux visages, de nouvelles têtes et de nouveaux noms.

Je pense notamment à Charlotte Boudard – bras droit de Xavier Spanghero chez les Jeunes Actifs – qui représentera, sans nul doute, les ambitions de la jeunesse et qui saura venir dépoussiérer le Capitole avec un juste mélange de charme et de compétences. Autre nouveau visage de cette liste, celui pour qui l’urbanisme de la ville n’a aucun secret, que l’on a vu prendre son envol politique dans l’équipe de campagne d’Elisabeth Pouchelon, Romuald Pagnucco.

Côté jeunesse, je pense aussi à Maxime Boyer, candidat aux cantonales en 2011, à qui le Conseiller Municipal Christian Raynal avait décidé de passer le flambeau dès 2008. Agé de 28 ans, il fera, sans nul doute, chuter la moyenne d’âge de la classe politique locale en étant le seul homme de moins de 30 ans à candidater en position éligible.

La troisième bonne nouvelle est de voir des personnalités charismatiques de notre famille politique, qui ont tant œuvré pour Toulouse, désireuses d’évincer un pouvoir socialiste sclérosant et dogmatique. On compte sur la précieuse liste celle qui sera la directrice (de choc) de campagne de Jean-Luc Moudenc, Brigitte Micouleau, le populaire François Chollet ou encore les anciens élus Bertrand Serp, candidat aux dernières législatives et proche de Philippe Douste-Blazy et Annette Laigneau, qui assurera la coordination du projet municipal.

Je ne peux m’empêcher de me réjouir de la présence de certains de nos cadres qui font au quotidien vivre la fédération et notamment notre porte-parole, le très médiatique Pierre Esplugas, notre Monsieur Projet, Laurent Lesgourgues, et celle sans qui cette fédération ne serait pas ce qu’elle est, celle qui est indéniablement un de mes coups de cœur politiques : Laurence Arribagé.

Enfin, on peut noter deux décisions marquantes d’un point de vue politique : la présence d’André Ducap, Conseiller Général du Canton 2 de Toulouse et l’absence de candidature de la Conseillère Régionale, Elisabeth Pouchelon, qui sera sans nul doute l’une des figures principales des échéances régionales en 2015.

Qui va rester ?

C’est aux militants de le dire et c’est là la grande nouveauté pour notre famille politique. Pendant que le PS local désignera en catimini sur un coin de table ses candidats, c’est aux militants que l’UMP 31 a souhaité donner la parole.

Etant les plus à même de savoir qui seront les porte-étendards de nos valeurs durant le prochain mandat municipal, c’est le 28 septembre qu’ils seront appelées aux urnes.

Le grand mystère de ce scrutin restera le nombre de personnalités UMP qui figureront sur la liste de Jean-Luc Moudenc. On attend 18 par ci, 22 par là mais le grand chef d’orchestre de cette liste restera Jean-Luc Moudenc lui-même avec en toile de fond les accords nationaux. Autre composante de la liste finale, la société civile. On peut supposer que dans la tradition baudisienne, Jean-Luc Moudenc penchera pour l’intégrer majoritairement à sa liste.

Concernant le vote du 28, nul doute que la participation sera importante. Il est fondamental que les militants se mobilisent à l’occasion de ce moment de démocratie interne.

A celles et ceux qui, dès aujourd’hui, appellent l’UMP 31 à faire preuve de transparence, je réponds que lorsqu’on demande aux militants de s’exprimer, il n’y a pas meilleure méthode pour faire preuve de transparence.

A l’issue de ce vote, le seul mot d’ordre sera celui du rassemblement et de l’unité pour partir ensemble au combat car candidat ou non candidat, désigné ou non désigné, un seul adversaire fait l’unanimité au sein de ces 30 : Pierre Cohen et sa gestion socialiste d’une ville qui mérite de prendre un nouveau cap !

 

Yoann Rault-Wita

Militant pour les valeurs de la Droite

 


UN COMMENTAIRE SUR UMP 31 : pour Laurence tapez 1, pour Maxime tapez 2, pour Charlotte tapez 3 !

  1. Ailloud Roseline dit :

    Bonsoir Yoann;
    j’ai bien lu ton article ;j’ai réfléchi ;avant de donner mon avis

    tu as voulu parler de tout le monde ;avec beaucoup de conciliation

    Aussi je me permets de te dire ( que dans les Nouveaux cités ;certains sont

    incontestables (ils connaissent bien le sujet) d’autres sont épaulés par des

    “mentors” je suis très étonnée que tu n’ai pas cité dans les nouveaux Jean-Baptiste de

    Scorailles ainsi que Christophe Alvès ?? pourtant nous sommes bien dans

    la sphère UMP ;si je ne me trompe pas… et mes 2 noms cités ceux sont des gens de

    terrain ;qui démontrent tous les jours leurs valeurs de notre famille politique

    dont ;je sais que tu es tés proche ;peut être un oubli??

    Ce n’est juste une petite réflexion de ma part ;et qui bien entendu ne concerne

    que mon ressenti perso

    Bien sincèrement Roseline ailloud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.