Severine Sarrat
Severine
Sarrat

Si seulement ça pouvait durer !

Les Fenix sont en pleine ascension. Invaincus dans leur salle, ils gardent leur 4e place au classement général après être venus à bout de Cesson vendredi dernier 34-30. Pourtant, la partie était loin d’être jouée d’avance, puisque les Toulousains ont été menés au score avant de remonter, petit à petit leur retard et finalement passer devant. Belle réaction donc qui ne fait que confirmer la bonne saison des handballeurs de la ville rose. Il faudra en revanche confirmer cette bonne opération en allant assurer un résultat cette semaine à Dijon.

Du côté du TFC, Etienne Didot qui était abonné au banc de touche depuis plus d’un mois, a retrouvé son brassard de titulaire pour sortir une prestation de haut niveau lors du déplacement de son équipe à Nantes. Non content d’avoir inscrit un but, il a servi royalement ses partenaires et ainsi confirmer ses talents de passeur. A l’image du milieu de terrain, toute la formation d’Alain Casanova a montré l’un de ses plus beaux visages en infligeant un 1-2 à des Nantais pour le moins surpris. Le changement de tactique de l’entraîneur porte donc ses fruits et peut-être faudrait-il penser à faire jouer l’équipe dans cette configuration-là. Verdict dès mercredi, face à Marseille, en Coupe de la Ligue.

Les Stadistes avaient, eux, une revanche à prendre au Connacht. Après avoir dû s’incliner la semaine dernière face à ces mêmes Irlandais, les Toulousains, vexés, avaient décidé de faire un carton. Chose promise, chose due : ils prennent même le bonus offensif en infligeant un 9-37 à des Irlandais impuissants. Et si Guy Novès avait regretté au match aller, que ses hommes n’aient pas respecté les consignes en continuant à jouer au large, cette fois, les Toulousains ont pilonné dans l’axe, en assurant la conquête et utilisant le pied de Beauxis à bon escient. Résultat : une avalanche d’essais et une victoire incontestable à l’extérieur, enfin ! La qualification pour les ¼ de finale se jouera le 11 janvier prochain, lors de la réception des Saracens. Attention à ne pas retomber dans la facilité et ne pas penser gagner le match avant de l’avoir joué.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.