Philippe Bapt
Philippe
Bapt
Quelque part au fond à gauche...

Semaine binaire

Quels sept derniers jours! Empreints de colères et d’émotions. Pensée dichotomique, j’en conviens. Côté coup de gueule : le ras le bol des affaires incessantes obstruant le calme et la sérénité d’une vie politique digne de ce nom, tournée vers l’intérêt général et dénuée d’intérêt particulier. Car enfin quelle image donne la majorité qui gouverne ce pays, lorsque chaque mois ou semaine, pour tel conseiller ou pour tel(le) ministre, une nouvelle affaire apparaît ? Encore et toujours des histoires de sous ! De la “simple” phobie administrative à l’amour démesuré des alpages ou des latitudes bancairement exotiques. Ou comment mettre sous l’éteignoir, l’action de nos représentants probes et prêts à agir dans le cadre des missions qui leur sont confiées! Le coup de gueule continue lorsqu’on entend, lit, ou écoute que le 115 est déjà débordé dès le premier assaut hivernal et que l’actuel président de la République, en détachement, continue à cotiser à une retraite pour un job…qu’il n’a effectué qu’à peine à 10% …ou que l’ex cumule tout ce qu’il peut : pouvoir, argent, après avoir fait payer 8 millions d’euros à tous les français ( moi y compris) pour dépassement de frais de campagne via des dons ( 66% des 11 millions du “sarkothon”) et remboursé une dette de 363 615 euros de pénalités, un an après la décision ! Sans omettre la Haute autorité de transparence qui signale au parquet trois députés UMP pour possession de comptes en Suisse… Dassault et ses 53 millions…!!!! On baigne dans le fric!

« L’argent sainement gagné n’est pas immoral »

L’argent sainement gagné n’est pas immoral, mais là, comment mieux donner un peu plus le dégoût de la “chose publique” aux citoyens en souffrance?

On pourrait ainsi penser que seuls les extrêmes sont “propres”. Mais non: le FN fait débloquer un prêt par une banque russe, tiens tiens ? Il n’y a pas de banque en Europe? Pourtant la députation européenne, ça connaît bien père et fille… À suivre. Quant à Melenchon, lui si prompt à donner des leçons de journalisme, voire d’éthique, n’est certes pas éclaboussé directement par une “affaire”, si ce n’est (comme pour Le Pen père et fille) une assiduité et un travail aléatoires au parlement européen…. tout en empochant les indemnités provenant d’argent public! Vous savez…. cette fameuse Europe qu’ils dénigrent tous, ben lui comme les autres populistes, n’oublie pas de s’y faire élire, la soupe est bonne. Même le monde syndical est touché : Thierry Lepaon, patron de la CGT, est toujours en place, malgré des affaires de …sous.

Oui, l’année 2015 ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices. La soi-disant solution électorale qui justifie l’usage de la torture, un atavisme certainement, est tellement dangereuse! Car, en ces temps d’anniversaires heureux : les 109 ans de la loi sur la séparation des églises et de l’Etat, les 66 ans de la déclaration universelle des droits de l’homme, temps où sont célébrés le vivre ensemble et la prééminence de l’humain, nous devons œuvrer pour affirmer plus que jamais les valeurs républicaines : Liberté de pensée, d’agir, de croire, Égalité de traitement devant la loi, de salaire à poste égal, des chances à l’école, Fraternité hommes femmes, hommes hommes, femmes femmes et Laïcité pour tous!

 


2 COMMENTAIRES SUR Semaine binaire

  1. Patrick AUBIN dit :

    Tout d’abord, il serait temps de définir ce qu’est l’intérêt général. Le seul intérêt général, c’est que le politique garantisse les droits naturels et imprescriptibles. Dès que l’homme politique intervient pour agir sur un sujet, il ne peut que satisfaire que des intérêts particuliers, à commencer par le sien, qui est de se faire élire par une clientèle, et donc à servir les intérêts de cette clientèle. Il est en abus de pouvoir. Le politique n’est là que pour limiter les pouvoirs afin que ces derniers n’en abusent !

    C’est bien gentil d’écrire que “l’argent sainement gagné n’est pas immoral” : mais alors pourquoi culpabiliser la très grande majorité des gens qui travaille et gagne honnêtement leur vie ? Pourquoi les voler, voire même aujourd’hui les piller, en les taxant et les imposant sans qu’ils consentent au moindre contrat libre et volontaire avec l’état et les collectivités locales ?

    En fait les politiques ont organisé un système mafieux, et c’est pour cela en disant aux individus : “nous savons mieux que vous ce qui peut faire votre bonheur, on vous dépouille de vos sous”… donc arrêtez de détourner le sens des mots : la liberté, c’est celle de pouvoir décider de son libre-arbitre ce que l’on peut faire avec sa propriété (et les sous gagnés honnêtement, c’est la propriété de chacun, pas des hommes politiques), l’égalité, c’est celle des droits naturels et imprescriptibles, pas celui des salaires sous de fallacieux prétextes, et la fraternité, c’est celui d’accepter l’autre dans ses différences, quelle qu’elles soient !

    • Bapt dit :

      Je ne m’abaisserai pas à répondre à quelqu’un dont la seule définition de la liberté se décline en loi de la jungle en société.
      Je ne m’abaisserai pas à répondre à quelqu’un qui considère que l’intérêt général qui a trompé ainsi des électeurs en se faisant désigner un de leurs représentants en diffusant de telles idées contraires à l’esprit républicain dont il était garant durant ce mandat.
      Je ne m’abaisserai pas à répondre à quelqu’un qui parle de la Politique comme d’un système mafieux. C’est un manque manifeste de culture ou du vrai bon populisme bien ancré. Mais que je sache depuis sa naissance ce monsieur est venu au monde, a été élevé, éduqué, soigné, se déplace et s’exprime librement dans des médias écrit, parlé et sur le web grâce à des hommes et femmes politiques dont les combats ont été de lui garantir tous ses droits… Facile de venir cracher dans la soupe!

      Je ne dénie pas des dérives constatées et réprimées tant bien que mal par la justice, mais c’est bien jeter l’opprobre facilement sur beaucoup de dévouement.

      Bref si L’empathie, l’altruisme et l’effort partagé sont des notions qui lui sont étrangères décidément nous n’avons pas les mêmes valeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.